Un homme célibataire adopte une fille de 18 mois rejetée par 7 familles à cause de sa maladie

Si certains parents sont capables d’abandonner leur enfant handicapé, ce père celibataire a au contraire adopté une fillette, rejetée par 7 familles. Son histoire inspirante a fait le tour du monde.

Luca Trapanese un père célibataire de 40 ans vivant à Naples était certain depuis un certain temps qu'il voulait adopter un enfant handicapé.

Aujourd'hui, avec la petite Alba à ses côtés, il est un père heureux et une source d'inspiration pour tous ceux qui, comme lui, ont décidé de voir le handicap comme une opportunité.

A sa naissance, Alba est abandonnée par sa mère à l’hôpital, celle-ci ne voulait pas s’occuper d’un enfant atteint du syndrome de Down avec lequel la petite était diagnostiquée.

L’adorable fillette aux cheveux blonds et aux yeux bleus a été aussi par la suite rejetée par sept familles en attente d’adoption. Malgré cela la petite fille a vite trouvé un foyer familial.

Alba n’avait que sept jours quand Luca l'a tenue dans ses bras pour la première fois. Et pour ce quadragénaire cela est devenu tout de suite une évidence d’offrir son amour à une fillette dont personne ne voulait.

"Non, je n'avais pas peur d'adopter un enfant handicapé. C'était une idée mûrie dans le passé avec mon partenaire Eduardo, dont je me suis depuis séparé." a-t-il déclaré au Corriere del Mezzogiorno.

Luca a beaucoup d’expérience dans le domaine social. Il a fondé plusieurs associations s'occupant de personnes handicapées et d'enfants gravement malades.

"Depuis que j'ai 14 ans, je suis volontaire et travaille avec des personnes handicapées, alors je pensais avoir les bons outils pour le faire." Il voit même la diversité comme une ressource :

"Un enfant handicapé n'est pas une opportunité de seconde main mais un choix conscient en ce qui concerne ma vocation et mes capacités" 

De nos jours, malheureusement, beaucoup de parents ont du mal à accepter les enfants trisomiques, mais Luca est différent. Il est persuadé que les enfants atteints du syndrome de Down peuvent être très heureux, communiquer et même se débrouiller seuls.

"Aujourd'hui, ils ne sont plus ce que certains considéraient comme des "mongoles", ils travaillent, ils font de l'orthophonie, ils sont psychomoteurs, ils ont des potentialités à développer", dit Luca.

LES SACRIFICES D'UNE MERE

Marie, mère de 53 ans porte son fils de 7 ans, avec une paralysie cérébrale, dans les escaliers chaque jour parce que le conseil n’aide pas.

Elle doit monter et descendre les escaliers avec son enfant sur son épaule plusieurs fois par jour. La sœur du garçon a décidé de publier la vidéo qui montrait combien il était difficile pour sa mère de porter son petit fils.

Les postes connexes
Dec 21, 2018
Une mère de 53 ans porte son filsde 7 ans, avec une paralysie cérébrale, dans les escaliers chaque jour parce que le conseil n’aide pas.
Feb 02, 2019
Un homme né sans bras ni jambes devient danseur professionnel
Jan 15, 2019
Une mère célibataire abasourdie lorsqu'elle découvre que ses deux enfants adoptés sont en fait un frère et une soeur
Jan 24, 2019
Un homme handicapé et une femme valide surmontent tous les obstacles pour avoir une relation normale