logo
La source:

Mantes-la-Jolie: des photos et des vidéos d'arrestations de jeunes scandalisent le Web

Sedera Raliniainjanahary
08 déc. 2018
17:10
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Les vidéos sur des enfants et adolescents à Mantes-la-Jolie circulent sur la toile. Les jeunes, les mains derrière la tête, sont encadrés par des policiers qui procèdent à leur arrestation.

Annonces

Ce jeudi 6 novembre, à Mantes-la-Jolie, que se déroule la scène visionnée par les internautes du monde entier.

Il s’agit d’une vidéo où des policiers procèdent à des arrestations d’adolescents et jeunes, dont le plus jeune a à peine 12 ans.

Ces jeunes auraient participé à plusieurs actes de dégradation dans le cadre de la mobilisation des lycéens, ces derniers jours.

Annonces

Entourés de policiers, ces jeunes ont rejoint un espace dégagé à proximité de la maison des associations. Après les avoir immobilisés, les forces de l’ordre ont procédé à leur transfert dans les divers commissariats de la région.

Annonces

En tout, ils sont 148 personnes à être arrêtées devant le lycée Saint-Exupéry pour avoir participé à un attroupement armé, après des heurts.

Le commissaire de la ville indique à l’AFP vouloir interrompre un processus incontrôlé. D’ailleurs, devant le lycée, deux voitures ont pris feu jeudi suite à des heurts avec la police locale.

Annonces

LE MINISTERE DE L’INTERIEUR REAGIT RAPIDEMENT

L’AFP confirme l’authenticité des images tournées dans cette vidéo devenue virale. D’ailleurs, une autre séquence tournée par un journaliste de cette même agence démontre des scènes similaires.

Annonces

Selon Libération, le ministère de l’intérieur aurait fait une déclaration officielle sur ces images. Le communiqué tente également d’apporter des explications sur ce qui s’est passé.

Selon le ministère, il y a eu de fortes échauffourées qui a opposé les forces de l’ordre aux habitants du quartier de Val-Fouré. Vers midi, ils ont été 122 à être interpellés et mis en garde à vue pour avoir participé à des violences, des dégradations ou des destructions volontaires.

Annonces

Le document précise également que 37 d’entre eux étaient cagoulés et portaient des bâtons, des battes de base-ball et des conteneurs de gaz lacrymogène.

Annonces

Le ministère se félicite toutefois que cet acte de violence n’a fait aucun blessé, que ce soit auprès des délinquants ni dans les forces de l’ordre.

Rappelons que récemment, les gilets jaunes ont fait appel aux lycéens pour rejoindre leur cause et en profiter pour plaider la leur.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Une pauvre femme achète une commode cassée au marché aux puces et une vieille enveloppe avec une photo à l'intérieur en est tombée - Histoire du jour

08 mai 2022

"Le déchet" : La discrète sœur de Maëlys, Colleen, 16 ans, attaque Nordahl Lelandais en face

16 février 2022

Yannick Alléno perd son fils de 24 ans, Antoine, renversé par un conducteur conduisant une voiture volée : sa famille s'exprime

10 mai 2022

Frédéric Mitterrand, 74 ans, en faillite, et qui n'a pas d'argent pour payer son loyer, a encore des gens sur qui compter

19 mars 2022