Gilet Jaune: David dont le visage a été terriblement défiguré par un tir de flashball, lance une cagnotte pour son opération

Depuis le début du mouvement de gilets jaunes, plus d’un millier de personnes ont été blessés et parfois très gravement comme le 1er décembre dernier à Paris.

Un gilet jaune, défiguré par un tir de flashball à l’issue de la manifestation dans la capitale, fait appel à la générosité des gens en ligne.

Lors de la manifestation parisienne du 1er décembre, David, 31 ans, avait été atteint à la mâchoire par un tir de LBD 40, rapporte HuffPost.

"Les médecins estiment 2 ans de reconstruction faciale."

David Deléarde, Leetchi, le 1 décembre 2018

Aujourd’hui ce jeune tailleur de pierre en intérim dit ne plus avoir de revenu. Pour financer ses "soins physiques et psychologiques", David a lancé une cagnotte en ligne.

Comme le jeune homme l’explique dans son histoire sur la page Leetchi, il était venu des Yvelines avec sa compagne pour défiler sur les Champs-Élysées et soutenir le mouvement des gilets jaunes.

La manifestation des gilets jaunes du 1 décembre dernier à Paris a été une des plus violentes depuis le début du mouvement. Les affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants ont fait de nombreaux blessés.

En pleine échauffourée, David et sa compagne cherchent à quitter les lieux pour leur sécurité. "Arrivés à vue d'œil à environ 10 mètres des CRS, l'un d'eux me fait un tir avec une balle LBD 40x46mm en pleine mâchoire", détaille David (alors qu'un tireur de flashball devrait viser le torse ou les membres supérieurs, mais jamais la tête, précise la source).

Photo à l’appui, le jeune homme décrit "les conséquences de ce tir de LBD : fracture maxillaire droite, fracture alvéolaire, perte de substance osseuse, perte de 4 dents (bientôt 3 de plus), fracture des ptérygoïdes, perte de 2.5 cm de lèvre supérieur et j’en passe."

"Les médecins estiment 2 ans de reconstruction faciale." ajoute-t-il.

Ce mercredi 19 décembre, le tableau de bord de la page de soutien à David sur Leetchi fait état de 1 726 € collectés sur 50 000 €.

UN AUTRE BLESSE GRAVE A BORDEAUX

Plusieurs milliers de "gilets jaunes" ont encore défilé samedi 8 décembre dernier à travers la France. Comme dans plusieurs autres villes françaises, à Bordeaux la manifestation avait dégénéré à un moment donné, quand les manifestants ont atteint l'Hôtel de Ville.

Le 8 décembre dernier, à l’issue de la manifestation à Bordeaux, un jeune homme s’est retrouvé sur le lit d’hôpital, sa main droite arrachée. France Inter a partagé son témoignage poignant.

Les postes connexes
Dec 20, 2018
"Irrecevable": La police a gravement blessé le visage d'une écolière par un tir de flash-ball à Biarritz
Macron Mar 18, 2019
Gilets jaunes: Une vidéo inquiétante montre un homme dans un fauteuil roulant ciblé par un projectile de grenade lacrymogène
Dec 24, 2018
Provocation ou légitime défense: les gilets jaunes se battent avec la police sur les Champs-Élysées
Dec 21, 2018
Décès tragique d'un gilet jaune sexagénaire, David Hallyday s'adresse à ses fans, Didier Deschamps a enfin refait ses dents: Top de la journée