Nice : un homme de 57 ans a perdu ses jambes et ses doigts à cause de la bactérie dans une clinique

Sassi Ayeb, un homme d'une cinquantaine d'années a contracté la bactérie Klebsiella pneumoniae. La responsabilité du centre hospitalier est remise en cause.

Au mois de Novembre 2016, Sassi Ayeb, un conducteur de travaux âgé de 57 ans, entrait au centre hospitalier Saint-Antoine pour faire un contrôle de la prostate.

Trois jour après son contrôle médical à Saint-Antoine, le conducteur azuréen est tombée malade. Il avait une forte fièvre et finit même par être hospitalisé dans un autre hôpital de la ville.

Au mois de juillet 2017, le conducteur a été obligé de passer par l'amputation de ses jambes et de ses doigts.

D'après les responsables médicaux, Sassi Ayeb avaient contracté la bactérie Klebsiella pneumoniae. Les médecins ont conclu que la bactérie avait été contractée à cause d'une infection nosocomiale.

ATTENTE D'UNE JURIDICTION SUR LE FOND

Il est à noter qu'une infection nosocomiale ou hospitalière est une maladie contractée lors de l'admission d'un patient à l'hôpital, alors qu'avant la visite au centre médical la maladie était absente. Ce qui est le cas de Sassi Ayeb.

La clinique Saint-Antoine a alors été saisie en justice. Le centre a été condamné à verser 57 000 euros à Sassi Ayeb en Octobre 2018.

Interrogé par Nice-Matin, l'établissement médical a pris sa défense en soulignant :

«une certification A par la haute autorité de santé et un score Icalin de 100 %  évalue les moyens mis en œuvre pour prévenir les infections nosocomiales».

Source : picpedia

Source : picpedia

Mais jusque là, le jugement sur le fond n'a pas encore été fait. La victime se trouve actuellement sans emploi et sans-le-sou, en attendant de percevoir le versement de la provision par le centre hospitalier.

Source : pixabay

Source : pixabay

L'établissement de Saint-Antoine avait ajouté :

"L'expertise médicale dans le cadre d’un recours juridique pourrait statuer sur les causes réelles de l’infection de ce patien".

Source : fshoq.com

Source : fshoq.com

GROSSESSE APRÈS UN VIOL DANS UN CENTRE HOSPITALIER

En parlant d'incident qui a eu lieu dans un centre de santé, une histoire catastrophique s'est passée en Arizona. Une femme dans le coma, en état végétatif depuis 14 ans, a été découverte par le personnel de santé en train d'accoucher sur son lit d'hôpital alors qu'elle n'a ni faculté de communiquer, ni de bouger. 

Les postes connexes
Apr 16, 2019
Un homme en deuil blâme l'EHPAD pour la mort de sa mère qui a été emportée par une grippe, et décide de lancer un procès pour 100 000 euros
Jan 08, 2019
Ayant été dans le coma pendant 14 ans, cette femme donne naissance, l'enquête a été ouverte
Feb 01, 2019
Un homme de 62 ans meurt près de l'hôpital après y avoir séjourné à cause de la négligence du personnel
Santé Apr 01, 2019
Un enfant de 2 ans atteint d'une maladie cérébrale rare est dans un état critique après avoir contracté la grippe