Cécile Duflot: l'ancienne ministre les larmes aux yeux partage des souvenirs traumatisants au tribunal

C'est avec beaucoup de courage que Cécile Duflot a raconté son "agression" dans le cadre de l'affaire Baupin.

L'ancienne ministre a en effet accusé Denis Baupin, ancien député, de l'avoir agresé sexuellement au cours de l'année 2008. Ce dernier se défend cependant et a décidé de poursuivre la presse en justice pour diffamation car son harcèlement sexuel  

C'est en qualité de témoin que Cécile Duflot est venue à la barre afin de raconter cet événement incroyablement traumatisant. Retenant à grand peine ses larmes, elle a révélé que l'incident choquant a eu lieu au mois de mai 2008 lors d'une soirée à Sao Paulo.

C'était pour assister au congrès mondial des écologistes que la femme politique s'y était rendue, en tant que caliqué de secrétaire nationale du parti écologiste français. Accompagnée par Denis Baupin, adjoint au maire de Paris à l'époque, elle pensait simplement servir son pays.

Mais les choses ont pris un tournant inattendu quand elle est remontée dans sa chambre d'hôtel, "très fatiguée" par sa longue journée de travail. Elle s'est immédiatement mise à se servir de son tire-lait car elle avait récemment donné naissance à sa dernière fille.

"Je tire mon lait, parce que je ne veux pas arrêter d’allaiter ma fille, quand je reçois un SMS de Denis Baupin qui me demande mon numéro de chambre parce qu’il a un truc à me dire."

Elle continue, l'émotion palpable dans sa voix, en disant: "Sans lâcher mon tire-lait, je lui réponds. Dix secondes plus tard, il est à ma porte. J’ai tout de suite vu son regard."

Cécile Duflot comprend que quelque chose ne va pas: "Il me dit : 'Je savais que tu en avais autant envie que moi.' Il a posé la main sur mon cou. Je lui ai dit Ça va pas, arrête ! Il essaie de mettre son pied pour coincer la porte, je lui ai donné un coup de pied au tibia […] j’ai claqué la porte."

Après l'incident traumatisant, l'ancienne ministre de François Hollande a fait tout ce qu'elle a pu pour éviter Denis Baupin. Elle n'a pas voulu révéler ce qui s'était passé parce qu'elle avait peur qu'on lui fasse remarquer que l'ancien député était son adversaire en politique et que personne ne la croit.

UNE FORME DE RÉSIGNATION FACE AUX ABUS

Ce que Cécile Duflot regrette cependant le plus, c'est d'avoir appris à "faire avec", à accepter ce genre de comportements de la part d'hommes sans scrupules.

"C’est une énorme erreur. J’ai été capable de dire à des femmes des choses comme 'Si t’es choquée parce qu’un mec te demande de le sucer, franchement, ça nous arrive tous les jours' ou 'C’est le genre de mec avec qui il est plus facile de coucher que de résister'. C’était une abdication en rase campagne"

UNE CÉLÉBRITÉ QUI A SOUFFERT AUX MAINS D'HOMMES ABUSIFS

Karine Viard a connu des relations destructrices avec de véritables "prédateurs sexuels" qui lui on fait beaucoup de mal.

Karine Viard a donné de nombreuses interviews pour faire la promotion des nombreux films dans lesquels elle a joué. Elle a ainsi parlé sans détours de son enfance difficile, élevée par ses grands-parents après la séparation de ses parents.

L'actrice a aussi parlé de sa relation difficile qui a affecté son rapport aux hommes durant le reste de sa vie: "J’étais une oie blanche, j’avais une certaine naïveté, une sorte de candeur. N’ayant pas été élevée par mes parents, je n’avais jamais été regardée par mon père par exemple, je ne me suis jamais vue comme quelqu’un capable de susciter le désir.”

Malheureusement, cette naïveté a fait d'elle une cible facile pour les hommes aux intentions les plus mauvaises qui n'ont pas hésité à abuser d'elle.

Les postes connexes
People Apr 05, 2019
Une ancienne policière étouffe des larmes alors qu'elle est condamnée à 20 ans de prison pour la mort de sa fille dans une voiture chaude
Actu France Feb 20, 2019
Affaire Fiona : Le double visage de Cécile, sa mère de 33 ans
Dec 13, 2018
Carla Bruni-Sarkozy a partagé un souvenir inoubliable de l'Élysée qui est lié à sa fille
Feb 01, 2019
Agnès Soral, en larmes, parle d'une période de 'burnout' qui a commencé à cause de son frère