La perte de poids impressionnante de Véronique Genest: comment la décrit-elle

Véronique Genest a accordé une interview dans le magazine "Nous deux", sorti aujourd'hui, dans laquelle elle dévoile comment elle a réussi à se motiver pour perdre 40 kilos.

Si elle a longtemps lutté contre l'effet yo-yo, Véronique Genest a aujourd'hui l'air bien dans sa peau. L'actrice de 62 ans a en effet réussi à perdre énormément de poids.

Si elle en avait pris beaucoup, c'était dû à plusieurs raison. Tout d'abord, en 2001, elle avait arrêté de fumer, ce qui l'avait poussée à compenser par la nourriture. Elle avait alors pris 18 kilos.

Par la suite, son frère Frédéric a eu un gros problème de santé qui l'a plongée dans un état de stress émotionnel. Elle dit alors avoir commencé à se laisser aller.

"Quand on grossit au point où j’en étais, c’est très mauvais pour la santé. C’est une petite mort. C’est du suicide."

Durant cette période, la comédienne était très mal dans sa peau, si bien qu'elle avait même beaucoup de mal à se montrer en public.

"Je n’avais qu’une envie : rester chez moi, en Corse, ne plus voir personne, excepté les copains. Je ne supportais plus mon image. Je ne voulais plus qu’on me filme, qu’on me prenne en photo. Je disais non à tout."

Cela a également eu des conséquences au niveau de sa carrière : à cause de son poids, non seulement on lui proposait moins de rôle, mais elle n'avait également plus envie de jouer.

"Je n’arrivais plus à marcher comme avant, je respirais mal… Au théâtre, c’était même devenu une souffrance"

Afin de perdre du poids, Véronique Genest a eu recours à une méthode insolite.

"On m'a conseillé d'aller voir un acupuncteur à Paris. En dix-huit semaines, j'ai perdu 36 kilos"

Aujourd'hui, celle que tout le monde connait pour son rôle de Julie Lescaut est métamorphosée et a retrouvé confiance en elle.

RETROUVAILLES FAMILIALES

Récemment, Véronique Genest est apparue sur Instagram, sur une photo où on la voit à Paris en compagnie de Jennifer Lauret, qui jouait sa fille dans Julie Lescaut. Les deux femmes se sont en effet retrouvées le temps d'un après midi pour passer un moment ensemble.