"J'ai pleuré pendant une heure" : Une maman aurait poursuivi la nourrice pour avoir secrètement nourri son bébé avec du lait maternisé

Une mère qui en était à sa première grossesse était furieuse lorsque sa nounou a donné à son nouveau-né une préparation pour nourrissons contre son gré et qu'elle intente une poursuite en dommages-intérêts.

Croyant fermement qu'il faut faire les choses de façon naturelle, Lynn Wojton préférait allaiter son premier-né, mais sa nounou pensait à ses propres besoins plutôt qu'à ce que Lynn voulait pour son bébé.

Selon Lynn, la nourrice de sa fille à l'époque, Marcia Chase-Marshall a donné à sa fille une préparation pour nourrissons au lieu de réveiller Lynn pour l'allaiter.

Selon le procès que Lynn a déposé à la Cour suprême de Manhattan, Marcia a réveillé Lynn pour les deux premières nuits chaque fois que son bébé avait besoin de lait, même alors, le comportement de Marcia était tout sauf encourageant.

La troisième nuit, Marcia n'a pas réveillé Lynn pour nourrir sa fille. Elle a par la suite décidé que réveiller Lynn et que le processus d'alimentation prenait un certain temps et qu'elle souhaitait davantage dormir... alors elle lui a donné du lait maternisé à la place.

La mère de 37 ans était furieuse et l'a dit au Poste :

"J'étais très contrariée. Ce n'est pas ce que je voulais - ce n'est pas ce que je veux - pour mon bébé. J'ai pleuré pendant une heure, honnêtement."

Marcia a dormi dans la chambre de Lynn depuis son retour à la maison avec sa fille nouveau-née de l’hôpital Mount Sinai en septembre dernier et a défié ses instructions.

Mais le comportement de Marcia envers Lynn n'a pas non plus aidé la situation, ses critiques et son manque de respect envers Lynn avaient suivi son cours, a-t-elle ajouté :

" Vos instincts se mettent en branle. C'était la dernière goutte, la façon dont elle se comportait et la façon dont elle me parlait.

Si je ne changeais pas la couche comme elle le jugeait bon, elle me critiquait tout le temps. Cela vous fait deviner vous-même. Tu es une nouvelle mère, et tout ça est très nouveau."

Lorsque le Poste a appelé Marcia, que Lynn a payée 4 200 $ à titre de gardienne de sa fille, pour entendre sa version de l'histoire, elle a dit :

" Je n'ai rien à dire".

avant de raccrocher le téléphone. Après la confrontation, Macia est partie et n'est jamais revenue.

Lynn, propriétaire d'un cabinet de soins infirmiers cosmétiques, a géré la situation avec soin, comme l'a dit son avocat Brett Gallaway :

"Lynn ne voulait évidemment pas croiser un étranger qui avait un accès direct à son bébé, à sa maison et à ses affaires à un moment aussi important et potentiellement instable."

Mais cela fait six mois et une nouvelle gardienne est arrivée, alors que la petite Wilder a fêté ses six mois samedi dernier. En compensation, Lynn demande un minimum de 10 000 $.

Une autre mère qui allaite a décidé de poursuivre en justice un restaurant l'an dernier, mais pour une toute autre raison. Sadie Durbin, 30 ans, a dîné au Texas Roadhouse à Louisville le 15 novembre 2018 avec sa famille au moment de l'incident.

Sa fille, âgée de sept semaines à l'époque, a eu faim pendant qu'ils étaient au restaurant, alors Sadie l'a nourrie à table. Peu de temps après, une gérante est arrivée avec une serviette de table et l'a mise sur la tête de son bébé pendant qu'il lui demandait de se couvrir.

La responsable lui a dit qu'elle avait reçu des plaintes et lui a demandé de se couvrir ; elle savait qu'elle avait le plein droit d'allaiter en public si elle le voulait, mais elle lui a quand même demandé. Sadie a refusé et a eu l'impression que ses droits avaient été violés.

N'ayant pas reçu les excuses du restaurant qu'elle voulait, elle a décidé d'intenter un procès à la franchise de steakhouse et de raconter son histoire pour sensibiliser les autres, surtout les nouvelles mères.