Les anciens conseillers d’Emmanuel Macron disent ce qu’ils n’ont pas aimé lorsqu'ils travaillaient à Elysée

16 anciens conseillers d'Emmanuel Macron ont accepté de témoigner dans une interview accordée au magazine "Society". Dans celle-ci, ces conseillers parlent des mauvais aspects de leur expérience aux côtés d'Emmanuel Macron.

Plus le temps passe, plus les personnes de l'entourage d'Emmanuel Macron quittent le navire. On a déjà assisté au départ de Sylvain Fort, le directeur de la communication de l'Elysée, de Stéphane Séjourné, un conseiller d'Emmanuel Macron, mais aussi d'Ismaël Emelien, un collaborateur historique.

Ces départs pourraient s'expliquer par la charge de travail et le rythme de vie qu'Emmanuel Macron impose à ses collaborateurs. C'est ce que montre le magazine "Society" dans un article récent.

Dans cet article, ce sont 16 anciens conseillers du président de la république qui ont accepté de témoigner, certains sous couvert de l'anonymat. Ils ont partagé ce qu'ils avaient vécu lors de leur séjour à l'Elysée.

L'un de ces conseillers parlent notamment du rythme acharné qui leur a été imposé dès les premiers jours du mandat d'Emmanuel Macron, quand celui-ci a fait passer le "décrit qui réduite le nombre de gens dans les cabinets".

"Ca fait une grande décrue, et on divise par trois, en gros, le nombre de collaborateurs. C’est plus compliqué parce que le périmètre de chacun devient plus large, mais ça crée aussi une proximité entre des gens qui ne se connaissaient pas."

Dans la même veine, un autre de ces conseillers a pour sa part parlé des horaires de travail qui étaient tout bonnement intenables.

"Quand on bossait sur des grosses réformes, on débutait à 7h30 et on finissait à 2h le lendemain, on n’avait pas le temps de tout faire. Personne ne peut tenir ce rythme, ou alors il faut être célibataire, ou le redevenir..."

Ces propos sont soutenus par ceux d'un troisième conseiller, qui a confirmé qu'il était impossible de concilier ce poste et une vie de famille.

"L’avantage de bosser en petits groupes, c’est que l’on est obligés de se serrer les coudes. Mais l’inconvénient, c’est que très vite, on est arrivés à saturation. (…) Des gens fatigués, on en a vu. C’est grisant quand on est dedans mais on ne voit plus ses amis, ses enfants, et on se retrouve tout seul face à la tâche, sans aucun refuge."

Est-ce que la diminution des personnes dans le cabinet instaurée par Emmanuel Macron a réellement permis de rapprocher les gens, ou a t-elle uniquement servi à diviser des familles et à pousser les conseillers restants à bout ?

LES RETRAITÉS N'AIMENT PLUS EMMANUEL MACRON

Dans un récent article, nous vous parlions d'un sondage de popularité effectué, qui montraient que la côte d'Emmanuel Macron avait considérablement baissée auprès des retraités.

Les postes connexes
Macron Mar 27, 2019
"Si Macron ne réussit pas, il ne sera pas candidat en 2022", l'ex-conseiller du président révèle
Feb 01, 2019
L'entourage d'Emmanuel Macron rêve de voir Brigitte "disparaître", révèle l'un de ses proches
Macron Apr 01, 2019
Contrariée, Brigitte Macron a congédié les employés de l'Élysée et a préparé une petite omelette à Emmanuel Macron
Macron Apr 01, 2019
Emmanuel Macron est "crevé" et "sous l'eau", révèle son entourage