Jean-Luc Reichmann avoue qu'il a failli quitter la télé à cause de sa maladie

Invité dans Les Terriens du dimanche, le dimanche 24 mars 2019, Jean-Luc Reichmann s'est exprimé avec émotions sur sa malformation au visage.  En effet, cet angiome a longtemps posé problème.  

Jean-Luc Reichmann a su se faire connaître dans le monde de l'audiovisuel français malgré l'angiome sur son nez.  Longtemps complexé dans son enfance, cette tache sur le nez aurait notamment pu mettre fin à sa carrière à la télévision. 

Cet animateur de Télévision, très connu dans l'émission Les 12 coups de Midi depuis 2010, a 58 ans cette année. La tache sur son nez est en quelque sorte sa "marque de fabrique".

Pour l'animateur, cette différence aujourd'hui assumée n'a pas toujours été le cas. Effectivement, dans son enfance Jean-Luc Reichmann a reçu des moqueries liées à cette tâche. Un de ses professeurs l'a même collé un surnom : "la tache".

Par ailleurs, sa mère a même tenté à plusieurs reprises, de faire disparaître la tache à coup de laser. Mais ironiquement, cette tâche sur son nez a fait de lui le chouchou des Français. Désormais, il a perdu toutes complexes jusqu'à ce qu'il a été de nouveau contraint de la cacher.

Lors de l'émission, nostalgique, l'animateur a raconté ses débuts à la télévision et tout ce qu'il a fait pour que sa tache ne soit pas camouflé.

A 34 ans, Jean-Luc Reichmann a été choisi pour présenter l'émission "Les Z'amours" sur France 4. Dans cette émission, il a été obligé de se maquiller pour camoufler sa tache. Selon lui, celle-ci ne lui fait pas paraître comme "le gendre parfait" qu'ils veulent lui faire passer devant l'écran.

Mal à l'aise et ne se reconnaissant plus, il a fait comme si rien ne l'agaçait et il s'est dit que très rapidement ce n'était pas ses codes. En effet, selon lui, il ne s'est pas reconnu et a donc essayé de prendre sa distance.

Plus il est devenu célèbre, plus il ne sait plus qui il est au milieu de ce personnage qui lui a été imposé à la télévision.

Fatigué, il a pris la décision de ne plus camoufler sa tache au péril de sa carrière :

"J'avais des chaussures jaunes à l'époque quand je présentais Les Z'amours, un petit clin d'oeil à Coluche avec mes Doc Martens.

Je me suis retourné vers Yves Bigot (le producteur de l'émission, NDLR )et je lui ai dit : 'Yves, on me demande de cacher ma tâche et j'aimerais bien avoir une petite tache de couleur. Donc tu choisis entre les chaussures et la tâche. Mais, moi, si tu choisis de garder la tâche couverte, je ne resterais pas'."

Si cette histoire ne s'est pas bien terminée, Jean-Luc Reichmann n'aurait pas connu ce succès dans ce qu'il fait car il était prêt à y renoncer si on le forçait à être celui qu'il n'est pas.

"Je me suis dit très rapidement que ce n'était pas mes codes. Je ne me suis pas reconnu. Donc j'ai essayé de prendre de la distance."

L'angiome de Jean-Luc Reichmann n'était pas la seule chose qui l'a marqué dans le monde de l'audiovisuel. 

SON AUTRE COMBAT

Jean-Luc Reichmann a aussi mené des combats pour que sa petite soeur afin qu'elle ait une meilleure vie.

Son combat a commencé quand il était encore à la tête de l'émission "Les Z'amours" et c'est en partie grâce à lui que les programmes de la télévision sont accessibles aux sourds et aux malentendants.