Cette fille avec le syndrome de Down qui a été bannie de la piscine, devient championne olympique en natation

La mère d'une championne des Jeux olympiques spéciaux a raconté comment sa fille a défié ses professeurs.

À propos de la récente Journée mondiale du syndrome de Down, Margaret Hogan, de Liverpool, a exhorté les personnes atteintes de cette maladie à ne pas être dissuadées de poursuivre leurs rêves.

Enfant, les professeurs de Shauna ont dit qu'elle ne pouvait pas participer aux cours de natation avec le reste de sa classe parce que c'était un "risque pour la santé et la sécurité".

LA MENACE

Mme Hogan a dit que lorsqu'on a dit à Shauna qu'elle ne serait pas incluse dans le reste de sa classe, elle a menacé l'école d'un tribunal pour handicapés et leur a donné un mois pour changer leur approche.

Pendant ce temps, elle a inscrit Shauna à des cours privés.

"Elle faisait confiance à l'eau et il est vite devenu évident qu'elle était une bonne nageuse ",

a déclaré Mme Hogan.

"Après un an de cours, la prof nous a dit qu'elle devait nager en compétition, alors nous l'avons emmenée au UK Down Championships.

"Nous n'avions aucune idée à quel point elle était bonne ou mauvaise, mais elle a gagné toutes les courses auxquelles elle a participé."

SES RÉALISATIONS

Depuis, Shauna a représenté l'équipe britannique aux Jeux olympiques spéciaux de Porto Rico en 2012, remportant une médaille d'argent et deux de bronze.

En 2014, elle a représenté le pays aux Jeux olympiques spéciaux de Californie du Sud à Los Angeles, remportant deux médailles d'argent et une de bronze.

Aujourd'hui âgé de 26 ans, elle fait la promotion des Jeux olympiques spéciaux d'été de 2021 à Liverpool.

Mme Hogan d'Old Swan a dit :

"Peut-être que nous n'attendions pas à être les parents d'une personne trisomique et ce n'est certainement pas sans difficultés, mais Shauna a enrichi toutes nos vies ".

REMERCIEMENT AU PROFESSEUR

"Je devrais remercier ce professeur parce que s'il n'avait pas dit qu'elle ne savait pas nager, nous n'aurions pas poussé et Shauna n'aurait pas nagé pour son pays,"  

a-t-elle déclaré.

"Je suis passionnée par le fait que chaque personne atteinte du syndrome de Down est un individu et devrait être traitée comme tel. N'importe quel enfant peut le faire s'il en a l'occasion. Shauna l'a montré au monde entier.

"Nous ne voudrions jamais laisser un chromosome se dresser sur le chemin de notre fille ",

dit la fière mère.

Ce que cette jeune femme et sa mère ont démontré, c'est que les limites n'existent que dans le vocabulaire et que la réalisation des rêves ne dépend que de la volonté et de la persévérance de chaque personne.

Une autre fille atteinte du syndrome de Down est entrée dans l'histoire en devenant la reine d'un concours de beauté.

Les personnes atteintes du syndrome de Down sont visiblement des êtres exceptionnels et bourrés de talents. 

Comme ce jeune homme avec ce même syndrome qui a lui aussi prouvé qu'un chromosome en trop ne devrait empêcher personne de rêver, en fondant avec son père une entreprise qui lui rapporte plus d'un million de dollars.

"Les États-Unis n'ont peut-être pas participé à la Coupe du monde cette année, mais nous avons quelques grands fans de football au bureau.

Nous sommes divisés sur qui nous voulons, mais ce sac de chaussettes de la Coupe du Monde nous unit tous ! Marquez votre sac de la Coupe du Monde sur johnscrazysocks.com. ⚽️" - johnscrazysocks | Instagram