Les 10 meilleurs noms pour les garçons et les filles en 2019

Amomama vous propose de découvrir les tendances 2019 des prénoms de filles et garçons selon l'Officiel des prénoms en librairie le 18 octobre dernier. À vous de choisir le prénom qui conviendra le mieux à votre enfant à naitre durant cette année.

Du côté des prénoms de filles, ceux qui se terminent en "a", qui sont plus classiques et courts s'imposent toujours. Tandis que pour les garçons, les prénoms provenant de l'Ancien testament continuent de faire un carton. En témoigne la liste ci-dessous.

Une famille très heureuse avec leur petite fille. | Shutterstock

Une famille très heureuse avec leur petite fille. | Shutterstock

10. Léna et Liam

Dérivé du nom grec Hélène (élê, i.e. lumineuse), ce prénom a fait son irruption dans le top 10 cette année alors qu'il se classait a la 13e place l’an passé. Un prénom assez nouveau en France qui avait bénéficié de la pesée de Léa. Léna est célébré le 18 août en l'honneur de l'impératrice romaine, sainte Hélène, qui serait à l'origine de la découverte la sainte Croix à l’occasion d’un pèlerinage à Jérusalem.

Quant à Liam, issu du celte, la forme irlandaise de William, dérivé de Guillaume, il se fait célébrer le 10 janvier avec saint Guillaume, ancien archevêque de Bourges et parent des comtes de Nevers au début du XIIIe siècle.

9. Léa et Hugo

A la 9e place pour les filles, on retrouve ce nom qui découle de l’hébreu lea, signifiant "fatiguée", ou du latin leo, qui veut dire "lionne"… Ce prénom se fête le 22 mars pour honorer une veuve romaine du IVe siècle qui distribua ses biens aux pauvres.

Pour les garçons, Hugo, issu du germanique hug (intelligence, NDLR), tient pour Hugues en Europe. Il se fête le 1er avril en l'honneur de saint Hugues, qui a été évêque de Grenoble. Connu comme un grand défenseur des pauvres, cet évêque est mort en 1132.

Un adorable petit garçon endormi dans le salon tout en étant surveillé par ses parents. | Shutterstock

Un adorable petit garçon endormi dans le salon tout en étant surveillé par ses parents. | Shutterstock

8. Lina et Maël

Ce prénom, diminutif d'Adèle dans sa forme latine (Adelina) se fête le 27 janvier.

Du côté masculin, Maël, du breton mael et qui signifie "le prince" ou "le chef", se commémore le 13 mai.

7. Inès et Lucas

En 2019, ce prénom féminin, écrit parfois Inas et qui est une forme hispanique d’Agnès (grec agnê), se hisse à la 7e place. Il signifie "aimable" ou "sociable" en arabe et se fête le 10 septembre.

Lucas, du latin lux (la lumière), se positionne en 7e cette année. Ce prénom qui est une forme ancienne de Luc (comme l'auteur du Troisième Évangile dans le canon biblique), se solennise le 18 octobre avec Luc ou avec ce missionnaire dominicain au Japon du XVIIe siècle prénommé Lucas, le 28 septembre.

Un bébé endormi avec sa sucette. | Shutterstock

Un bébé endormi avec sa sucette. | Shutterstock

6. Chloé et Jules

Chloé, qui veut dire "la jeune plante", se trouve a 6e place cette année. Cet ancien surnom de la déesse grecque de la terre Déméter se célèbre avec Fleur le 5 octobre.

Ce prénom masculin vient du romain oulos, qui veut dire simplement "entier, à l’état naturel". Son dérivé Julius, qui fut aussi le prénom d'un célèbre empereur romain, se commémore le 8 avril en hommage au premier pape romain se faire ainsi prénommé au IVe siècle.

5. Mila et Adam

A la 5e place on retrouve Mila, diminutif de Ludmilla, des mots slaves ljudu, le peuple, et milo, aimé… donc "aimé du peuple", se fête le 16 septembre avec Sainte Ludmilla.

Encore un autre prénom masculin issu de l'Ancien Testament et qui signifie en hébreu "homme (formé avec) de la terre rouge". C'est ainsi aussi qu'a été prénommé le premier homme ayant vécu sur la Terre selon la bible et la torah. Sa fête est le 17 juin.

Le portrait d’une adorable petite fille. | Shutterstock

Le portrait d’une adorable petite fille. | Shutterstock

4. Alice et Léo

Alice est un prénom dérivé ancien d’Adélaïde et issu du germanique adal, signifiant "noble lignée". Il se fête le 16 décembre en hommage à sainte Adélaïde.

En 4e place cette année, ce prénom pour les garçons qui vient du latin leo, "lion", était couramment utilisé en France durant les premiers siècles de notre ère avant de prendre la forme Leo (sans accent) en Italie et dans les pays anglo-saxons. Leo se célèbre le 10 novembre avec le pape Léon 1er.

3. Jade et Raphaël

Jade garde sa 3e position par rapport à l'année dernière. Dérivé de l’espagnol piedra de la ijada (pierre des flancs, NDLR), ce mot qui décrivait la pierre verte très précieuse venue d’Orient et qui a des vertus médicinales, se fête le 10 mars avec Esmeralda ou le 29 juin avec Pierre.

D'origine hébraïque, rephaël, qui se traduit "Dieu a guéri". C'est le prénom donné l'Archange qui fut envoyé par Dieu auprès du jeune Tobit dans le but de lui présenter sa future épouse Sarah. Sa fête : le 29 septembre.

Un adorable bébé buvant du lait par le biais d'un biberon entre les mains de son père. | Shutterstock

Un adorable bébé buvant du lait par le biais d'un biberon entre les mains de son père. | Shutterstock

2. Louise et Louis

Louise est 2e au classement. Du germanique hlod qui veut dire "illustre, gloire", et de wig, "combattant", il est fêté le 15 mars en hommage à Louise de Marillac, une élève de Saint-Vincent-de-Paul.

Ce prénom a les mêmes origines que sa contrepartie féminine. Mais se célèbre plutôt le 25 août en hommage au roi Louis IX, plus connu sous le nom de saint Louis. À rappeler que ce prénom était seulement réservé à ceux qui sont nés de sang royal. Mais, par la suite, il s'est popularisé au XVIIe siècle.

1. Emma et Gabriel

Emma retrouve sa place de gagnante après avoir occupé le haut du top 20 pendant plus de 10 ans avant de se faire détrôner. Issu du germanique heim, "maison", ou de ermin, "grand, puissant", c'est un prénom qui était aussi populaire au Moyen Age et fut porté par plusieurs reines de France et d’Angleterre. Contrairement à ce que l'on croit souvent, rien à voir avec Emmanuelle. Il se fête le 19 avril, en hommage à sa sainte patronne Emma, une riche allemande du XIe siècle qui fit don de ses biens aux pauvres.

Étymologiquement parlant, il descend de l’hébreu gavar, ce qui signifie "la force", et El, "Dieu". Donc, se prénom se traduit par "Dieu est ma force". C'est le nom donné a l'Archange qui a annoncé à Marie qu'elle sera mère du Messie dans les Évangiles. Il se solennise le 29 septembre.

Voilà donc de quoi inspirer les parents à l'instar de Nabilla Benattia et son compagnon Thomas Vergara, qui attendent un enfant cette année.

Les postes connexes
Célébrités Mar 15, 2019
Térébenthine, Loup, Valentine-Pimpernel, Ea : les noms d'enfants de star les plus originaux
N'oubliez pas les paroles! Apr 05, 2019
Le mystère sur le vrai nom de Nagui
Apr 10, 2019
Aude de "L'amour est dans le pré" est devenue mère: détails sur le sexe et le nom
Parentalité Feb 28, 2019
Matthieu Chedid : père de deux enfants révèle le nom de son nouveau-né âgé de 3 semaines