Gilets jaunes : un appel international à la manifestation, des tours médiatiques, le 24e acte

Pour le 24e acte des Gilets jaunes, remontés suite aux annonces du président Macron concluant le Grand débat national, ils ont mis fort. Paris, Rouen, Strasbourg, des milliers de Gilets jaunes descendent dans les rues de France.

Le mouvement des Gilets jaunes ayant débuté depuis plus de 5 mois déjà, se demande si leurs manifestations porteront leurs fruits un jour.

Suite à un Grand débat national, une allocution présidentielle organisée en décembre, le président Macron a tenu une conférence de presse, ce jeudi 25 avril.

Cependant, les Gilets jaunes se demandent si le moment où ils verront une prise en charge concrète de leurs revendications arrivera bientôt.

Peu avant midi, ce 27 avril, il semblerait que le mouvement des Gilets jaunes ait lancé un “appel international” depuis Strasbourg.

Spécialement pour les manifestants étrangers, une vidéo d’appel à la mobilisation aurait été mise en ligne en plusieurs langues et des affiches, également en anglais, allemand, italien, espagnol et même néerlandais, ont été envoyées sur Internet.

Malgré que le préfet de la région Grand Est ait interdit toute manifestation en faisant une annonce disant :

"Toute manifestation est interdite le samedi 27 avril sur une partie de l'ellipse insulaire, le parvis de la gare, ainsi que les abords des institutions européennes",

dans un communiqué publié la veille de ce 24 avril, plusieurs groupes de manifestants descendant encore les rues de Strasbourg s’approchant du Parlement Européen.

La stratégie de combat d’aujourd’hui : entourer les infrastructures des médias parisiennes.

Des centaines de manifestants ont commencé par la Maison de la Radio, situé dans le 16e arrondissement de Paris. Leur but vis-à-vis de cette tournée des grands médias de Paris est de réclamer "un traitement médiatique impartial" du mouvement.

Après la Maison de la Radio, ils ont rejoint la tour de TF1 et se sont élancés vers d’autres médias tels que Canal +, France Télévisions, BFMTV, puis le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel ou CSA.

Un autre cortège composé principalement de syndicalistes et de Gilets jaunes, s’est dirigé vers la Place de l’Italie, dont Jean-Luc Mélenchon.

Il est à noter que Jean-Luc Mélenchon fait partie des chefs de file dirigeant la troupe de manifestant.

UN JOURNALISTE DE BFMTV AGRESSE

Alors que les Gilets jaunes font maintenant une protestation sur la manière dans les médias de Paris médiatisent le mouvement, ils n’ont pas toujours été tendre envers les journalistes de ces derniers.

Effectivement, en novembre de l’année dernière, des journalistes de BFMTV ont été malmenés et insultés durant une manifestation et ont été contraints de se protéger.