Les pompiers de Vendée ont décidé de faire payer certaines des interventions

Si dans les films de nombreux super héros peuvent sauver des vies en utilisant leurs super pouvoirs, dans la vie réelle, il est tout autre chose.

Les pompiers occupent la places des héros, ils n'ont pas de super pouvoirs, Ils bravent les dangers par leur courage, combattent le feu avec leur volonté et le matériel mis à leur disposition avec le risque permanent de laisser la vie durant une mission.

Si éteindre un incendie et porter secours à des personnes en danger sont les premières missions des pompiers, les soldats du feu sont parfois (pour ne pas dire souvent) sollicités pour des missions "annexes", qui ne sont pas forcément urgentes ni ne présente un véritable danger pour les personnes.

Un exemple des plus commun figure le sauvetage d'un chat coincé sur une toiture ou un arbre.

Ces quêtes annexes, malgré le fait de ne pas être très compliqué pour les pompiers, ne sont pas sans impact pour une caserne de pompier. En effet, chaque intervention représente des coûts de déplacement (carburant, matériel, etc.) mais aussi du temps pouvant être consacré pour d'autres interventions plus urgentes.

C'est dans cet esprit que le service départemental d’incendie et de secours de Vendée (Sdis 85) a décidé de faire payer prochainement les interventions considérées comme non-urgentes et qui ne représentent pas de danger pour les personnes aux alentours. Cette décision prendra effet dès le 1er du mois de juin.

Pour cette nouvelle décision, cinq types d'interventions sont concernés :

- Débloquer une porte qui ne s'ouvre pas

- Débloquer un ascenseur en panne

Un pompier en plein intervention. | Source : Pixabay

Un pompier en plein intervention. | Source : Pixabay

- Retirer l'eau d'un local

- Récupérer un animal coincé en hauteur

- Détruire un nid de guêpes ou de frelons

Deux pompiers qui marchent. | Source : Pixabay

Deux pompiers qui marchent. | Source : Pixabay

Pour chacune de ces interventions, la facture s'élèvera à 376 euros. Un tarif qui sera communiqué à la personne demandant de l'intervention des pompiers. Les responsables de cette décision ont précisé que le but était uniquement de faire baisser les demandes non urgentes.

Même si éteindre les incendies et porter secours aux personnes en danger sont les missions principales des pompiers, parfois ils font plus que cela.

Un pompier sauvant un petit chaton. | Photo : Reddit

Un pompier sauvant un petit chaton. | Photo : Reddit

Des pompiers courageux qui risquent leur vie pour sauver des animaux.