Dans le Var, trois personnes sont mortes de coups de feu dans la rue

Jacques Ronny
29 juil. 2019
13:10
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

 

Annonces

Dimanche 28 juillet 2019, dans la soirée, une tragédie s’est produite à hauteur d’une station-service, dans le quartier La Baume. Selon un bilan provisoire, relaté par LCI, au moins trois personnes sont décédées. 

Tout s’est déroulé à proximité de la résidence La Baume, dans la ville Ollioules (Var), à environ 20 heures. Une fusillade aurait eu lieu, touchant quatre personnes, dont un couple de quinquagénaires blessés accidentellement par balle.

En effet, parmi les victimes, deux hommes ont été réellement visés par les tireurs. Il s’agirait de deux jeunes hommes âgés de 29 et 30 ans. Et ils sont déjà connus des services de la police pour des faits de trafic de stupéfiants.

Annonces

Lors de cet incident tragique, des vacanciers âgés d’une cinquantaine d’années se sont trouvés dans la rue où s’est produit le drame.

Annonces

L’homme, âgé de 58 ans, au volant d’un véhicule, a reçu une balle sur l’épaule, tandis que sa femme, 57 ans, a été atteinte d’une balle dans le dos.

Les deux victimes collatérales ont été transportées d’urgence à l’hôpital militaire Sainte-Anne de Toulon. L’homme a été gravement blessé, mais son épouse a tristement succombé à ses blessures. 

“Ce soir, hélas, une fusillade a eu lieu sur notre commune. Mes premières pensées sont pour les deux victimes innocentes et leur famille”,

a annoncé Robert Bénéventi, maire de la ville d’Ollioules, via Facebook. 

Annonces

Une enquête pour triple homicide a été ouverte par la Direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille.

Et selon les enquêteurs, la piste de règlement de compte est privilégiée. Toutefois, aucun élément sur le ou les tireurs n’a été découvert, mais l’hypothèse se fixe sur un ou deux tireurs. Donc, au moins, un individu auteur des coups de feu est en fuite. 

“Je supplie les parents des enfants qui sont trop souvent livrés à eux-mêmes de les garder chez eux. Il n’y a pas de petite délinquance, cela se termine toujours par des drames qui plongent des familles dans le malheur”,

a ajouté le maire de la ville, tout en implorant aux autorités de ne pas prendre à la légère la sécurité de ce secteur. 

Annonces
Annonces

Selon les témoignages rapportés par LCI, plusieurs coups de feu ont retenti. Selon l'hypothèse évoquée par les habitants du quartier, et confirmée par la police, il s’agirait de tirs à la kalachnikov.

Les impacts des tirs sur le lieu de la tragédie ont également prouvé qu’un fusil d’assaut et une arme à point ont été utilisés pendant la fusillade. 

Annonces

UNE AUTRE FUSILLADE MORTELLE

Un jeune homme âgé d'une vingtaine d'années a péri dans une fusillade dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 avril 2019.

Le drame s'est déroulé vers 1 h 40 du matin à l'intérieur du bar à chicha de la rue du Maréchal-Joffre, appelé "Moonlight", dans le centre-ville nantais. Un des survivants raconte ce qui s’est passé. 

Annonces