À Talloires, un enfant de 12 ans n’a pas survécu à une noyade dans le lac d'Annecy

Ce qui aurait dû être des moments de joie et de détentes pour une famille indienne vire au cauchemar ! Un enfant de 12 ans est mort à l’hôpital des suites d’une noyade qui s’est déroulé dans le lac d’Annecy le samedi 10 août 2019.

En Haute-Savoie, censée passer des vacances paisibles et calmes, une famille indienne était en panique parce qu’un enfant de 12 ans s’était noyé dans le lac d’Annecy, à Talloires, le samedi 10 août 2019 pendant que celui-ci se baignait près de la plage municipale de Talloires. 

D’après les enquêtes menées sur les lieux, l’enfant aurait échappé à la surveillance de ses parents et aux autres membres de sa famille et aurait passé l’après-midi à la plage de Talloires Village. Ce dernier était l’endroit où la famille indienne s’est rendue.

Cependant, aller dans l’eau n’était pas dans leur programme en raison d’absence d’équipements adaptés pour. Ce n’était visiblement pas le cas de l’enfant qui, lui, avait certainement guetté le moment idéal pour filer en douce.

En constatant l’absence de l’enfant, sans avoir prévenu les secours, pendant plus de 30 minutes, tous les membres de la famille du petit garçon se sont mis à le chercher.

Les secours sont arrivés, l’équipe des plongeurs du service départemental incendie et secours (SDIS 74) a retrouvé l’enfant, qui n’était pas en tenue de bain, au fond de l’eau, dans une zone de baignade non surveillée.

Un enfant nageant dans l'eau | Photo : Pixabay

Un enfant nageant dans l'eau | Photo : Pixabay

Les secouristes avaient finalement pu l’extirper de l’eau mais une fois sur la terre ferme, le pauvre enfant était en arrêt cardio-respiratoire. Transporté en vitesse à l’hôpital d’Annecy au soir du samedi 10 août, malgré tous les efforts des médecins, le petit ressortissant indien n’a pu être réanimé.

Le petit garçon a été prononcé mort par un médecin de l’hôpital d’Annecy et une autopsie aura lieu d’ici quelques jours à l'Institut médico-légal de Grenoble.

Un petit garçon nageant. | Photo : Pixabay

Un petit garçon nageant. | Photo : Pixabay

Et dans le but de déterminer les circonstances exactes de cette terrible tragédie, la brigade de Faverges a ouvert une enquête et sera aussi en charge des auditions des témoins et de la membre de la famille de l’enfant de 12 ans qui sont encore traumatisés par ce drame.

Une ceinture de sauvetage. | Photo : Pixabay

Une ceinture de sauvetage. | Photo : Pixabay

La noyade cause la mort d’enfants comme d’adultes et l’un des moyens de surmonter cet accident est d’apprendre à nager, de préférence, dès le plus jeune âge.

La ministre des Sports en a pris conscience et sa stratégie pour prévenir la noyade accidentelle est d’apprendre les enfants à nager dans les jardins d'enfants.

Les postes connexes
Actu France Apr 15, 2019
La ministre des Sports se bat contre la noyade accidentelle : les enfants apprendront à nager dans les jardins d'enfants
Twitter/lobservateur59
Actu France Jun 13, 2019
La mère qui est tombée dans le canal en essayant de sauver son enfant, est morte
Twitter/mlnangalama
People May 23, 2019
Cas de trois enfants, étrangement noyés à Chalon-sur-Saône : la belle-mère inculpée
Twitter/bleustetienne
Actu France Jun 06, 2019
Témoignage d'un garçon de 14 ans qui a sauvé un enfant de la noyade à Saint-Étienne