Vie privée de Paul (12 coups de midi) : profession de ses parents, frère et sœur, Grenoble

Paul est l’actuel champion du jeu télévisé “les 12 coups de midi” de TF1. Si sa culture générale n’est pas cachée du public, il n’en va pas de même pour ce qui est de sa vie privée, notamment sur sa famille.

Le jeune étudiant en Histoire originaire de Grenoble a fait sa première apparition dans le jeu animé par Jean-Luc Reichmann le 29 avril 2019.

Et malgré son syndrome d’Asperger, il est maintenant classé deuxième au classement des plus grands Maîtres de Midi après avoir battu le record de Véronique (Tata Véro). Notons que Paul vient de la même région que cette dernière qui vient d’Eybens (Isère). 

Mais en dehors du plateau du jeu, le jeune champion de 20 ans, mène une vie de famille. À quoi peut bien ressembler la famille du deuxième plus grand Maître de Midi ?

UNE FAMILLE DE TROIS ENFANTS

Celui qui est surnommé “WikiPaul”, avec ces 20 ans, est l’aîné de sa famille. En effet, Paul a un frère et une sœur. Son frère s’appelle Sami et a actuellement 16 ans. Les deux frères jouent fréquemment à des jeux vidéo. 

Et une petite sœur, Louise. La petite est la cadette de la famille avec ses 14 ans. Et malgré leur écart d’âge, Paul entretient une relation avec sa sœurette. Ainsi, lorsque Louise a des difficultés à faire ses devoirs, son grand frère adoré vient l’aider.

UN CHAMPION POUR PÈRE

Né en Maroc, entre 1963 et 1966 (d’après l'état marocain), Ali, le papa de Paul n’a pas de date précise pour son jour de naissance. C’est pourquoi, la date du 10 mai a été choisie comme son anniversaire.

C’est le 24 mai 2019 que le père du jeune grenoblois a fait son apparition dans les gradins des “12 coups de midi”. Et si Paul a hérité son esprit de compétition et sa tenacité de quelqu’un, c’est certainement de son père ! Ali n’est pas n’importe qui. L’homme, originaire du Maroc, est un champion d’athlétisme ! 

“Ce sport n’est pas compatible avec son syndrome mais je fais exprès pour le faire sortir de cet autisme. À chaque fois qu’on voit des médecins, ils sont impressionnés par ses progrès. Paul est très tenace”,

a confié Ali à Jean-Luc, visiblement fier de son fils, lors de son passage sur le plateau du jeu, le 24 mai dernier.

En effet, Ali a été champion du Maroc dans l’épreuve de 3000 mètres steeple, en 1989. En 2006 puis en 2007, l’homme a également été champion de France de cross-country. Compétition qui lui a valu de faire la rencontre de celle qui deviendra la mère de Paul.

UNE MÈRE ATTENTIONNÉE

Paul a la chance d’avoir une maman poule ! Venant le supporter de temps en temps depuis les gradins du jeu télévisé, Sophie est le genre de mère qui s’inquiète perpétuellement pour son fils adoré. Cette mère qui travaille dans l’administration était d’ailleurs très angoissée à l’idée que le jeune Maître de Midi supporte mal l’environnement du plateau.

“Il a eu ce courage d’aller contre toutes ses angoisses : les lumières, le public, les yeux fixés sur lui, le bruits, la musique… c’est autant d’agressions qui sont difficiles à supporter pour lui”

a dit Sophie, inquiète pour son fils.

D’ailleurs, Sophie a, elle aussi, passé le casting des “12 coups de midi” avec Paul lorsque la production est passée par Grenoble. Mais Sophie n’a pas été sélectionnée contrairement au jeune prodige. 

UNE GRAND-MÈRE CURIEUSE

La grand-mère de Paul s’appelle Catherine et vit actuellement à Avignon. Afin d’encourager son petit-fils la super mamie est venue seule en train depuis Avignon jusqu’à Paris le 8 mai 2019 sur le plateau des “12 coups de midi”.

Paul et sa grand-mère Catherine ont au moins un point en commun : ils sont curieux ! Sa curiosité est comparable à celle de Paul et elle aime que son petit fils découvre de nouvelles choses.

LE SYNDROME D’ASPERGER : UN HANDICAP

Les parents de Paul voient d’un œil différent le syndrome d’Asperger de Paul. Si Sophie a été “soulagée” par le diagnostic des médecins en 2015, Ali ne l’a pas “digéré”.

“Je n'ai jamais voulu savoir ce qu'il avait. Je l'ai toujours considéré comme normal. J'étais un petit peu déçu parce qu'il est autiste et je ne l'ai pas accepté”,

a-t-il confié à l’animateur des “12 coups de midi”.

“Le jour du diagnostic, j'ai été déçu alors que Paul et sa mère étaient soulagés.”

a-t-il ajouté.

Cependant, Sophie reconnaît que son fils supporte difficilement la maladie.

“Il a fait énormément d'efforts, mais l'autisme reste un handicap important, et pas facile à vivre au quotidien... pour lui, et pour les autres”,

a précisé Sophie.

Mais quoi qu’il en soit, il est loin le temps où Paul est très angoissé à l’idée de monter sur le plateau. Désormais, le jeune homme est de plus en plus à l’aise à chaque émission.

Les postes connexes
Jean-Luc Reichmann May 24, 2019
Paul (12 coups de midi) : son père annonce qu'il est aussi double champion
Twitter/lavoixdunord
Jean-Luc Reichmann May 24, 2019
Le père de Paul des 12 coups de midi fond en larmes lors d'un témoignage émouvant
Twitter/Telestarmag
Les 12 coups de midi May 24, 2019
Paul des 12 coups de midi peut faire du sport malgré sa maladie
Twitter/voici
Les 12 coups de midi Jun 19, 2019
Le père de Paul (12 coups de midi) avoue ne pas avoir accepté l'autisme de son fils