L’ancien président brésilien, Lula a été autorisé par la justice à sortir de prison

Lula, l’ancien président de la République brésilienne a été libéré de prison le vendredi 8 novembre 2019. Une horde de foule l’a accueilli avec joie à sa sortie de prison.

Cet homme politique a été président de la république brésilienne de 2003 à 2011. Cependant son mandat est entaché par de nombreuses accusations de corruption. Depuis avril 2018, il purge une peine d’emprisonnement dans la prison de Curitiba.

IL AVAIT ÉTÉ CONDAMNÉ POUR CORRUPTION

La justice brésilienne avait condamné l’ancien chef d’état brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva pour corruption. Entre autres, il a été accusé d’avoir accepté des pots de vin, un triplex en bord de mer plus précisément de la part d’une entreprise de BTP en échange de l’obtention de marchés publics.

Reconnu coupable par les tribunaux brésiliens, il a été condamné à huit ans et dix mois de réclusion.

Luiz Inacio Lula da Silva salue les supporteurs au siège du Syndicat des Métallurgistes où s'est tenue une messe catholique, Brésil. | Photo : Getty Images

Luiz Inacio Lula da Silva salue les supporteurs au siège du Syndicat des Métallurgistes où s'est tenue une messe catholique, Brésil. | Photo : Getty Images

Par ailleurs, en février 2019, l’homme politique de 74 ans avait également écopé d’une peine d'emprisonnement de 12 ans et 11 mois par un tribunale de première instance brésilien dans une autre affaire de corruption.

Notamment la rénovation d’une ferme prise en charge par une entreprise de bâtiment en échange de quelques faveurs.

Sa libération a été décidée après que l’emprisonnement obligatoire avant l’épuisement de tous les recours soit devenu caduc. De ce fait, le jeudi 7 novembre, la Cour Suprême brésilienne a sorti un arrêté qui l’autorisait à sortir de prison.

“Je veux continuer à lutter pour améliorer la vie du peuple brésilien”

À l’occasion de sa libération, le septuagénaire avait déclaré avec émotion :

“Je veux continuer à lutter pour améliorer la vie du peuple brésilien.”

Luiz Inacio Lula da Silva assiste au procès de destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff au Sénat le 29 août 2016 à Brasilia, au Brésil. | Photo : Getty Images

Luiz Inacio Lula da Silva assiste au procès de destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff au Sénat le 29 août 2016 à Brasilia, au Brésil. | Photo : Getty Images

D’ailleurs il avait déjà exprimé son désir de se représenter en 2022 mais étant donné son casier, son cas doit encore être étudié par les tribunaux locaux. D’autant plus que plusieurs chefs d’État se sont réjouis de sa libération.

CÉCILE BOURGEON : LA MEURTRIÈRE DE SA FILLE FIONA EST SORTIE DE PRISON

Des crimes inimaginables sont commis tous les jours. C’est notamment le cas de Cécile Bourgeon qui a été accusée à 20 ans d’emprisonnement pour le meurtre de sa fille Fiona, à peine âgé de 5 ans au moment des faits.

Mais contre toute attente, celle qui avait demandé à être hypnotisée pour se souvenir de l’endroit où elle avait enterré la fillette, a été libérée de prison en février 2019.

Les postes connexes
twitter.com/ParisMatch
People Sep 08, 2019
Procès Fiona : Qui est Cécile Bourgeon la femme qui a tué sa propre fille en mai 2013 ?
Shutterstock.com
International Aug 28, 2019
Brigitte Macron moquée par le président brésilien : il refuse de s’excuser
twitter.com/m6info
Aug 13, 2019
Isabelle Balkany partage sa douleur après la condamnation de son mari à 4 ans de prison
Twitter/FrancePetition Twitter/le_Parisien
Macron Aug 26, 2019
Brigitte Macron publiquement moquée pour sa physique par le président brésilien