Catherine Laborde parle de sa santé et de son traitement difficile : "Ça coûte très cher"

Catherine Laborde lutte quotidiennement contre la démence à corps de Lewy. Une maladie qui mine son corps et son esprit. L’ancien journaliste et animatrice semble tenir le coup grâce au soutien de son conjoint ainsi qu’un traitement médical très lourd.

Au début, quand Catherine Laborde a appris qu’elle souffrait de démence à corps de Lewy, elle a voulu garder cela pour elle. Toutefois, l’ancienne présentatrice météo de TF1 n’a pas pu garder le silence plus de deux ans.

Victime de tremblement à répétition et mouvements de ralentis, elle a fini par faire ses adieux aux téléspectateurs en 2018. Catherine Laborde s’est désormais repliée dans son appartement parisien pour y suivre un nouveau traitement médical qui semble porter ses fruits. 

Catherine Laborde assiste au dîner de gala du Sidaction qui a eu lieu au Pavillon d'Armenonville le 27 janvier 2011 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Catherine Laborde assiste au dîner de gala du Sidaction qui a eu lieu au Pavillon d'Armenonville le 27 janvier 2011 à Paris, France. | Photo : Getty Images

ELLE VA BEAUCOUP MIEUX

Interviewé récemment par les journalistes de Paris Match, l’ancienne animatrice de télévision, assure qu’elle va mieux.

"J'ai passé des moments terribles, mais depuis un mois et demi, ça va beaucoup mieux",

assure celle qui est désormais grand-mère. Cela est dû au fait que la sexagénaire suit depuis un moment un traitement très lourd qui l’évite les crises d’angoisse et surtout limiter ses tremblements.

Catherine Laborde assiste à la première de "Les Tuche" à l'Opéra Gaumont le 25 janvier 2016 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Catherine Laborde assiste à la première de "Les Tuche" à l'Opéra Gaumont le 25 janvier 2016 à Paris, France. | Photo : Getty Images

"Vous voyez, je ne tremble pas, Je savais que vous alliez venir à 14 h, donc j'ai pris un médicament sur le coup de midi. Si je ne l'avais pas pris, je pense que je serais vraiment très mal à l'aise."

disait-elle avec beaucoup de fierté auprès des journalistes de Paris Match.

UN TRAITEMENT LOURD MAIS EFFICACE

Catherine Laborde n’en oublie pas pour autant de garder les pieds sur terre. Elle sait très bien que le traitement qu’elle suit ne va pas du tout la guérir définitivement. 

"Ces médicaments atténuent les symptômes et contiennent les douleurs, mais ils ne guérissent pas !"

tempère-t-elle. Son conjoint qui se trouvait avec elle, avait expliqué plus en détail le traitement qu’elle suivait.

"Elle prend un médicament contre les tremblements qui est un traitement propre à Parkinson. Elle a aussi un anxiolytique le matin et deux le soir, pour avoir une nuit calme. Et elle a un patch qui s'appelle l'Exelon, le seul médicament dont on reconnaît l'efficacité sur les états confusionnels liés à cette maladie. Il a d'ailleurs été 'déremboursé', ce qui est un pur scandale !"

Catherine Laborde présente son livre "Les chagrins ont la vie dure" lors de l'émission "Vivement Dimanche" au Pavillon Gabriel à Paris, France. | Photo : Getty Images

Catherine Laborde présente son livre "Les chagrins ont la vie dure" lors de l'émission "Vivement Dimanche" au Pavillon Gabriel à Paris, France. | Photo : Getty Images

Dans une édition spéciale de Paris Match dédié au thème de la mémoire, Catherine Laborde avait abordé concernant ses médicaments qui étaient très chèrs.

"Si vous voyiez ma valise de médicaments... Même avec la Sécu et une bonne mutuelle, ça coûte très cher !"

Heureusement pour elle, les médicaments ont fait leur effet. Ce qui fait que l’ancienne journaliste se sent un peu mieux pour le moment.

 Catherine Laborde assiste à la première de 'Les Ides de Mars' au Cinéma UGC Normandie à Paris, France. | Photo : Getty Images

Catherine Laborde assiste à la première de 'Les Ides de Mars' au Cinéma UGC Normandie à Paris, France. | Photo : Getty Images

“Ça m’est difficile de sortir dans la rue”

Toujours dans les colonnes du magazine Paris Match, Catherine Laborde a confié toutes les difficultés qu’elle éprouve au quotidien.

“Ça m’est difficile de sortir dans la rue, j’ai peur de tout. Il y a tellement de choses que je m’interdis de faire, d’abord par crainte de ne pas y arriver…”

confiait celle qui a donné sa place à Tatiana Silva.

Les postes connexes
GettyImages
Santé Nov 07, 2019
Catherine Laborde : TPMP discute de son traitement révolutionnaire
twitter.com/purepeople
Santé Nov 04, 2019
Françoise Laborde fait de nouvelles révélations sur la santé déclinante de Catherine
Getty Images
Santé Nov 15, 2019
Catherine Deneuve et les conséquences de son malaise : Closer parle de son traitement
Getty Images
Célébrités Nov 20, 2019
Pascal Praud, célèbre animateur de CNews : Son parcours, sa compagne Catherine, ses quatre filles