ActualitésActu France

04 février 2020

Affaire Lambert : ses parents déposent plainte contre la libération du Dr Vincent Sanchez

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Les parents de Vincent Lambert avaient poursuivi le docteur Vincent Sanchez pour "non-assistance à personne en danger ", car ce dernier a effectué l'arrêt de ses traitements au mois de juillet 2019. Le médecin a été relaxé, mais les parents du défunt ont fait appel.

Les parents de Vincent Lambert ont fait appel suite à la relaxe du Dr Vincent Sanchez prononcé par la cour d’appel de Reims le mardi 28 janvier 2020. 

UN DOSSIER CLASSÉ SANS SUITE

Dans cette affaire, le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette, a estimé “le caractère de la citation abusive” de la plainte et a demandé la relaxe pour le docteur Vincent Sanchez.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Le procureur avait annoncé le vendredi 31 janvier 2020, le classement sans suite de l’enquête sur les causes de la mort de Vincent Lambert. 

“Son décès est la conséquence directe et exclusive de l’arrêt des traitements et des soins, (…) en cohérence avec le cadre prévu par la loi dite Clayes-Leonetti,”

déclarait-il.

Chargement...

Annonces

LES PARENTS FONT APPEL

Le chef du service de soins palliatifs et de l’unité des cérébro-lésés du CHU de Reims, avait comparu devant le tribunal pour "non-assistance à personne en danger". Cela faisant suite à l’arrêt des traitements administrés à Vincent Lambert.

Ce dernier était en état végétatif chronique depuis un accident de la circulation qui est arrivée en 2008.

Chargement...

Annonces

Les avocats des parents du défunt avaient clamé que “Vincent est mort, tué par raison d’État et par un médecin qui a renoncé à son serment d’Hippocrate.”

Ces derniers ayant lutté jusqu’au dernier moment pour maintenir Vincent Lambert en vie. Il compte faire appel de la décision de justice.

Chargement...

Annonces

LE MÉDECIN LIBÉRÉ

Le docteur Vincent Sanchez a été convoqué devant le tribunal correctionnel de Reims, le mardi 26 novembre 2019. Après ce passage devant le tribunal, le médecin a fini par être relâché. C’était le 28 janvier 2020.

Chargement...
Chargement...

Annonces