Julie, 16 ans, morte du Covid-19 : les experts de BFMTV qualifient le cas d'"exceptionnel"

Julie, une adolescente de 16 ans est décédée des suites du coronavirus à l'hôpital Necker de Paris. Elle ne présentait aucun symptôme de maladie préexistante et ne souffrait que d’une légère toux la semaine avant son hospitalisation.

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Une situation très rare actuellement parmi les cas critiques admis en réanimation. Les experts de BFM TV qualifient ce cas d’exceptionnel, du moins à ce stade de la pandémie.

UN CAS EXCEPTIONNEL

Au petit matin du mercredi 25 mars 2020, la jeune Julie, âgée de 16 ans est décédée des suites du coronavirus. L’adolescente ne présentait aucun signe de maladie susceptible d’accélérer ou d’aggraver les manifestations du virus.

Selon les déclarations de Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, ce décès apporte une information importante, car les sujets jeunes ne présentent des formes sévères du virus que très rarement.

"Elles surviennent de temps en temps pour des raisons multiples. On le voit notamment dans certaines infections virales (avec) des formes extrêmement sévères exceptionnelles",

a-t-il expliqué.

Le spécialiste, tout comme Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé sur le plateau de "Vous avez la parole" sur France 2, a préféré taire les détails.

Pour le moment, la mécanique du virus est imprédictible, même si les proches de la jeune Julie ont révélé les circonstances de sa mort dans les colonnes du Parisien et de l’AFP.

Femmes portant des masques de protection. | Photo : Getty Images

Femmes portant des masques de protection. | Photo : Getty Images

UNE MALADIE MOINS SÉVÈRE POUR LES MOINS DE 44 ANS

D’après Alain Ducardonnet, consultant santé pour BFM TV, la mort brutale de Julie prouve bien que le virus est particulièrement imprévisible.

Les cas graves de victimes âgés de moins de 44 ans, avec ou sans comorbidités sont très rares, comme le rapporte Santé publique France. Les personnes de cette tranche d’âge admises en réanimation ne représentent que 8 % des cas graves.

LA PLUS JEUNE VICTIME DU CORONAVIRUS

Les scientifiques mènent toujours des recherches pour découvrir tous les secrets du coronavirus. Le fléau social a récemment fait sa plus jeune victime en France. Découvrez la vie de Julie, l'adolescente de 16 ans qui a succombé du coronavirus.

Les postes connexes
Twitter/le_Parisien
Santé Mar 27, 2020
La plus jeune victime du coronavirus en France : aperçu de la vie de Julie, 16 ans
Shutterstock
Actu France Mar 22, 2020
Le 1er médecin français traitant des patients du covid-19 est mort : hommage de son fils
Twitter/TF1LeJT
Santé Mar 25, 2020
Symptômes, hospitalisation, rétablissement : témoignage d’un homme infecté par le Covid-19
Wikipedia/Adoramassey/CC BY-SA 4.0
Santé Mar 26, 2020
USA : première personne de moins de 18 ans décédée du COVID-19 à Los Angeles