Edouard Philippe : Tout sur le vitiligo, une maladie de peau rare dont il souffre

Édouard Philippe est le Premier ministre français et sa position fait de lui une personnalité publique. Il lui arrive par conséquent de parfois se confier au cours d'interviews et d'en révéler un peu plus sur lui-même. 

Il a par exemple accordé un entretien à Paris Match le 17 juin 2020 au cours duquel il a notamment évoqué une maladie de peau très peu connue qui l'affecte : le vitiligo.

UNE MALADIE MÉCONNUE

Cette maladie cause l'apparition de tâches blanches sur la peau groupées en "patchs" de tailles très variables et qui se retrouvent le plus souvent sur les bras et les mains ainsi que les pieds mais aussi et surtout le visage. Chez le bras droit du chef de l'État cela cause par exemple le blanchîment de toute une partie de sa barbe.

Il s'agit cependant seulement d'une maladie ayant un effet visuel puisqu'elle ne cause aucune douleur et ne se transmet absolument pas d'une personne à l'autre. Il existe pourtant plusieurs types de vitiligo comme le vitiligo universalis qui se répand sur tout le corps de manière égale et rapide, le vitiligo localisé qui n'apparaît que sur une partie du corps ainsi que le vitligo segmentaire qui touche le haut et le bas du corps.

Peu importe le type de vitiligo, il ne cause donc pas de douleurs et a n'a qu'un effet esthétique qui peut être particulièrement gênant ou difficile à accepter pour certaines personnes. Ces tâches blanches apparaissent à la suite de la mort de mélanocytes, les cellules qui s'ocucpent de la couleur de la peau. 

Le vitiligo touche une partie minime de la population mondiale, les estimations varient et vont de 1 à 2% et la maladie ne semble pas s'intéresser au sexe, au type ou bien à la couleur de la peau de sa victime d'après les chiffres de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.

Si cette maladie ne cause donc qu'une gêne esthétique, on ne sait pas vraiment comment elle apparaît bien que d'après les études qui ont été menées, elle serait principalement liée à la génétique. En effet, comme on peut le lire sur le sit de l'Inserm, un parent a entre 5 et 8% de chance de transmettre son vitiligo à son enfant. 

Le vitiligo serait aussi lié à des maladies auto-immunes puisque près d'un quart des personnes atteintes souffrent aussi d'un dérèglement de la thyroïde comme par exemple la maladie de Basedow ou bien de la Thyroïdite d'Hashimoto.

Pour finir, le stress ou bien un terrible traumatisme émotionel peut aggraver un vitiligo déjà existant.

PAS DE PROBLÈME À L'ASSUMER

Au cours de son interview accordée à Paris Match, Édouard Philippe a évoqué la tâche blanche apparue dans sa barbe et qui est donc le résultat de son vitiligo. Il a révélé qu'il n'avait aucune intention de raser sa barbe ni de la teindre pour cacher cette tâche.

Le Premier ministre ne semble donc pas du tout avoir honte de cette tâche ni de son vitiligo et très bien le vivre, un bon exemple pour toutes les personnes qui souffrent de la maladie.

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Jun 18, 2020
"C’est une maladie" : Edouard Philippe explique sa barbe blanchie
Instagram/pommeofficial
Santé Feb 24, 2020
La chanteuse Pomme, 23 ans, souffre d’une maladie auto-immune, elle raconte son combat
Getty Images
International Apr 16, 2020
Les célébrités ne sont pas épargnées par le coronavirus : Retour sur les personnalités infectées
Getty Images
Santé Jun 19, 2020
Venus Williams : Découvrez le syndrome de Gougerot-Sjögren, la maladie dont elle souffre