Jacqueline Sauvage, symbole de la lutte contre la violence domestique, est décédée

Triste nouvelle ! Jacqueline Sauvage a rendu son dernier souffle le jeudi 23 juillet 2020 chez elle dans la commune de la Selle-sur-le-Bied. Elle était considérée comme le symbole de la lutte contre les violences domestiques contre les femmes.

D’après les informations relayées par La République du Centre le 29 juillet 2020, Jacqueline Sauvage est morte à l’âge de 72 ans. En 2012, elle avait été condamnée à la réclusion pour le meurtre de son époux, qui la battait depuis près de cinquante ans. Une affaire qui avait ébranlé les Français sur la Toile.

Lors de son mandat présidentiel, François Hollande avait totalement supprimé sa peine de prison en 2016. La nouvelle vient de tomber ! Jacqueline Sauvage est morte le jeudi 23 juillet 2020 chez elle. Selon le La République du Centre, ses funérailles ont eu lieu le mardi 28 juillet 2020.

Photo de Jacqueline Sauvage interviewée sur TF1 | Photo : TF1

Photo de Jacqueline Sauvage interviewée sur TF1 | Photo : TF1

UN SYMBOLE POUR LES FEMMES BATTUES

Sa mort a été annoncée le mercredi 29 juillet 2020 par maître Nathalie Tomasini, une des avocates qui l’a défendue pour l’assassinat de son mari Norbert Marot.

Dans le but de respecter l’intimité de la famille de la militante des droits des femmes, Nathalie Tomasini n’a rien dévoilé concernant les causes de sa mort. Elle a simplement dévoilé que Jacqueline Sauvage est morte paisiblement.

L’affaire Jacqueline Sauvage a tenu les Français en haleine pendant des années. Condamnée à 10 années de réclusion criminelle pour avoir abattu son époux qui la frappait depuis 47 ans, elle avait été graciée par le président François Hollande en janvier 2016.

À la suite de la décision des tribunaux qui l’avaient condamnée, les internautes avaient pris les réseaux sociaux d’assaut. En effet, les Français ont jugé que cette peine de prison était excessive, vu la brutalité qu’elle a subi de la part de son mari.

UNE TRISTE NOUVELLE

Malgré tous les efforts des avocates de Jacqueline Sauvage, elle avait écopé de 10 ans de réclusion. Ses deux avocates se sont battues corps et âme pour que la mère de famille retrouve sa liberté.

Jacqueline Sauvage est donc devenue l’emblème de la lutte contre les violences conjugales en France. Libérée en 2016, elle est retournée auprès de ses trois filles à son domicile La Selle-sur-le-Bied.

Elle est morte le 23 juillet 2020 à l’âge de 72 ans. Son décès a suscité beaucoup d’émotion sur les réseaux sociaux.

LA MORT DE GISÈLE HALIMI

Gisèle Halimi était également une grande militante pour les droits des femmes. L'avocate a succombé le 28 juillet 2020 à l'âge de 93 ans. Une triste nouvelle qui a bouleversé son filleul, Nicolas Bedos, qui s'est exprimé avec émotion sur Instagram.

Les postes connexes
twitter.com/BFMTV
Célébrités Jul 08, 2020
L'histoire terrifiante de Tommy Recco, 86 ans, la plus longue peine de prison en France
Getty Images
Actu France Jul 18, 2020
François Fillon est "un homme brisé", révèle un membre du gouvernement
Twitter/le_Parisien
Actu France Jul 13, 2020
Le chauffeur de bus est mort, sa femme voulait "sentir son cœur battre une dernière fois"
Twitter/le_Parisien
Actu France Jul 24, 2020
Sarah, 11 ans, disparue dans le Rhône : son corps retrouvé, son père placé en détention