Covid-19 : un patient sur 5 développe une maladie mentale, selon une étude d’Oxford

La lutte contre la coronavirus continue, et chaque jour, de nouvelles informations sont partagées avec le public. Sans plus tarder, faites un zoom sur les recherches de l’institut d’Oxford, qui stipulent que le fait d’avoir la coronavirus, vous expose au risque de développer des troubles psychiatriques. 

La crise sanitaire a touché de nombreux pays dans le monde, et les populations continuent d’en être affectées. C’est pour cette raison que chaque jour, nombreux sont ceux qui scrutent les informations sur le sujet, afin de se tenir au courant de l’évolution de la pandémie.

C’est ainsi qu’une nouvelle donnée a été révélée par le centre biomédical des IRSC d’Oxford, affirmant que le fait de contracter la tare, expose les individus à développer des crises psychiatriques

VOTRE SANTÉ MENTALE SERA MISE À L’ÉPREUVE

Selon le centre biomédical des IRSC d'Oxford et du Département de psychiatrie d'Oxford , près d’une personne sur cinq qui ont contracté la tare, a reçu un diagnostic psychiatrique dans les trois mois qui suivaient. Allant dans ce sens, une personne sur quatre qui n’avait pas de problème psychiatrique avant de contracter la maladie, a vu sa santé mentale affectée juste après.

En effet, cette analyse essaie de montrer qu’il y a des possibilités pour que, les patients souffrants de troubles psychiatriques, pourraient être davantage susceptibles de contracter la coronavirus. 

UNE ENQUÊTE EST OUVERTE

Par ailleurs, preuves à l’appui, les chercheurs concluent aussi que les personnes qui ont contracté la tare, ont plus de chance d’avoir plus tard des problèmes psychiatriques, qu’une personne lambda. 

L’information s’est basée sur les dossiers médicaux électroniques TriNiex de 69 millions de personnes aux États-Unis, dont plus de 60 000 avaient contracté la maladie. 

C’est donc à travers The Lancet Psychiatry, qu’elle a été partagée avec le public. Le Docteur Max Taquet, chercheur clinique universitaire des IRSC s’est exprimé sur le sujet. 

“Cette découverte était inattendue et doit faire l'objet d'une enquête. En attendant, le fait d'avoir un trouble psychiatrique devrait être ajouté à la liste des facteurs de risque pour le COVID-19".

Avant cette annonce, une nouvelle avait été partégée par les laboratoires Pfizer et BioNTech. Il s'agit de la confestion d'un nouveau vaccin, efficace à 90%. Découvrez les détails de cette information

ⓘ Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Les postes connexes
twitter.com/camawise
Santé Oct 23, 2020
Le vaccin contre le coronavirus : de très bonnes nouvelles en provenance d’Oxford
Getty Images
Santé Jul 26, 2020
Kanye West : le trouble psychiatrique dont souffre le rappeur
twitter.com/le_Parisien
Santé Nov 07, 2020
Lutte pour la vie de Caroline à Lyon qui se bat contre le cancer : son traitement reporté
youtube.com/Editions Delcourt GettyImages
Santé Sep 10, 2020
Lola Séchan a eu le coronavirus : "Mon médecin me parle de forme de covid chronique"