logo
Getty Images
La source: Getty Images

Violence à Paris : ce qui s'est passé entre un camp d'immigrés et la police la nuit dernière

Kalina Raoelina
24 nov. 2020
12:44
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

À Paris, les centaines de migrants installés sur la place de la République ont été violemment évacués par la police. Le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a condamné ces actes de violence.

Annonces

Un extrait vidéo des migrants en train d'installer leurs tentes sur la place de la République a été posté sur Twitter. D’autres vidéos de ces manifestants qui veulent avoir des places d'hébergement d'urgence ont également été diffusées sur les réseaux sociaux. Aperçu de la situation.

LES DÉTAILS DES INCIDENTS

La manifestation a eu lieu dans la soirée du lundi 23 novembre 2020. Plusieurs militants et migrants se sont rendus à la place de la République à Paris avec des tentes bleues. Cherchant à réclamer un hébergement d'urgence, ces derniers ont installé un campement comme signe de protestation.

Annonces

Sauf que quelque temps plus tard, vers 19 heures, la police est arrivée sur les lieux et a commencé à les évacuer violemment. Ils ont démantelé les camps et se sont emparés des tentes de certains migrants.

À travers des vidéos et des images que le journaliste Rémy Buisine a tournées et partagées sur la Toile, on peut voir la police sortir un homme de sa tente en la retournant. Ils ont même utilisé des gaz lacrymogènes et des grenades anticannonisantes pour disperser le groupe de manifestants.

Annonces

Rémy Buisine avait même été plaqué dans un coin et frappé par un policier. Une vidéo de cette scène a été publiée sur le compte Twitter et re-partagée par le journaliste.

“Troisième fois de la soirée par le même policier. Pris à la gorge la première fois, violemment projeté là seconde fois... et ça... c’est vraiment dur ce soir…”,

a-t-il écrit en légende.

Annonces

LA DÉCLARATION DE GÉRALD DARMANIN

Dans un message qu'il a posté sur Twitter, le Ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin condamne les violences et dénonce les images "choquantes" de la dispersion faite par les forces de l'ordre. Suite à cela, il a déclaré avoir fait une demande de "rapport circonstancié" au préfet de police.

“Je viens de demander un rapport circonstancié sur la réalité des faits au Préfet de police d’ici demain midi. Je prendrai des décisions dès sa réception”,

s’est-il exprimé.

Annonces

UN MARIAGE AU MILIEU D’UN GROUPE DE MANIFESTANTS

C'est une histoire très spéciale. Alors qu'ils étaient sur le point de se marier, Kerry Anne et Michael Gordon se sont retrouvés au milieu d'une foule de manifestants devant l'hôtel Logan Square à Philadelphie. Une vidéo de l'événement a d’ailleurs été publiée sur Instagram.

Annonces