twitter.com/BFMTV
La source: twitter.com/BFMTV

"Ma fille m'avait dit qu'elle était menacée de mort" : la mère de l’ado noyée témoigne

Nkongo Odile Carine
09 mars 2021
17:59
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une jeune fille de 14 ans a été retrouvée morte à Argenteuil dans le Val-d’Oise, le 8 mars 2021. Selon sa maman, l’adolescente lui avait confié qu’elle avait reçu des menaces de mort.

Annonces

Tout porte à croire que l’adolescente aurait été poussée par deux de ses camarades après avoir été frappée. Avant la survenue de ce drame, la jeune fille de 14 ans aurait reçu des menaces de mort.

Annonces

LA MAMAN DE L’UN DES MIS EN CAUSE PRÉVIENT LA POLICE

Selon les éléments recueillis, la police aurait été alertée par le parent de l’un des deux adolescents mis en cause. La mère du garçon de 15 ans a avoué que son fils lui avait confié avoir frappé et poussé une camarade dans la Seine.

Il lui aurait aussi indiqué le lieu où se sont déroulés les faits. Selon le communiqué du parquet de Pontoise, la maman est allée sur les lieux, mais à son retour, son fils et son amie avaient disparu.

Inquiète, cette maman a alerté la police qui a retrouvé le corps sans vie de l’adolescente. La défunte était recherchée par ses parents qui avaient signalé sa disparition quelques heures plus tôt.

Annonces
Annonces

Après examen du corps par un médecin-légiste, il ressort que la jeune fille de 14 ans a reçu plusieurs coups à la tête et au visage. Une autopsie permettra de déterminer exactement les causes de son décès.

L’ADOLESCENTE AURAIT REÇU DES MENACES

Annonces

Les deux adolescents qui avaient trouvé refuge chez l’un de leurs camarades ont été interpellés par la police. Ils seraient également scolarisés au lycée professionnel Cognacq-Jay d’Argenteuil, le même que celui de leur victime présumée.

Dans le cadre d’une enquête, la maman de la jeune fille de 14 ans retrouvée morte a fait quelques déclarations troublantes. En effet, elle a reconnu que sa fille lui avait confié avoir peur de certains de ses camarades. Ces derniers la harcelaient au quotidien et l’auraient menacé. Elle a confié au micro de BFMTV :

"Ma fille m'avait dit qu'elle était menacée de mort".

UNE VICTIME DE HARCÈLEMENT SCOLAIRE FUGUE

Annonces

Le harcèlement scolaire prend de plus en plus de proportion dans les établissements scolaires. Plusieurs jeunes sont victimes de leurs camarades qui ne les épargnent pas vraiment. Si certains enfants arrivent à perdre la vie, d'autres ne trouvent pas mieux que de fuir. C'est le cas de Feryel, qui a fait une fugue à cause du harcèlement. La jeune fille a heureusement été retrouvée saine et sauve.

Annonces