Getty Images
La source: Getty Images

Pierre-Jean Chalençon accusé d’avoir organisé des dîners clandestins : il s’explique

Sedera Raliniainjanahary
06 avr. 2021
17:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Accusé d'être le principal organisateur du dîner clandestin au palais Vivienne le 1 avril 2021, Pierre-Jean Chalençon s’est longuement expliqué sur ce qui s’était vraiment passé.

Annonces

Alors que la France traverse une période difficile avec le nouveau variant du Coronavirus, des bruits courent par-ci par-là que des personnes organisent des dîners clandestins, et ce, balayant d'un revers de main les mesures sanitaires.

La vidéo dévoilée par la chaîne M6, prise dans un reportage en caméra cachée témoigne d’ailleurs la véracité des faits. Et à en croire les dires, celui qui est à l’origine de ces fêtes n’est nul autre que Pierre-Jean Chalençon.

Annonces

IL A DÉMENTI LES ACCUSATIONS CONTRE LUI

Malgré les mesures sanitaires, il y a toujours des fêtes qui rassemblent plusieurs centaines de personnes, des gens qui ne respectent pas les gestes barrière ainsi que le port du masque, et puis il y a aussi les dîners clandestins en présence de ministres, journalistes et des artistes.

Le nom du collectionneur, ancien acheteur de l’émission “Affaire Conclue” a été cité dans l’affaire. Pire même, il serait l’organisateur. Pourtant, selon lui, rien de cela n’est vrai.

Annonces

Sur TPMP le 5 avril 2021, il a expliqué :

“Je n'ai jamais organisé aucune soirée clandestine, surtout pas avec des ministres" ni "avec quelques politiques qu'ils soient".”

Pierre-Jean Chalençon a ensuite poursuivi en disant :

“J'ai l'impression qu'on essaye de me faire porter le bouc émissaire (sic) ou qu'on essaie d'utiliser mon nom et mon image pour faire tomber le gouvernement.”

Annonces

“Je n'ai pas de cuisine depuis quatre mois”

L’homme d’affaires s’est dit “très triste” de ce qui se passe, dans une note vocale enregistrée et adressée à Cyril Hanouna. Il a aussi tenu à éclaircir les choses en apportant un élement crucial à cette affaire.

“Je n'ai pas de cuisine depuis quatre mois, je ne vois pas comment j'aurais pu faire des soirées”,

a-t-il soutenu.

Annonces

DES PREUVES ÉVIDENTES SUR L’AFFAIRE

Le collectionneur s’est défendu bec et ongles sur les polémiques à son égard. Sauf que, malgré tout, les preuves soutiennent qu’il est bel et bien celui qui a organisé les dîners illégaux. L’affaire se poursuit encore.

Annonces