youtube.com/BFMTV
La source: youtube.com/BFMTV

TPMP : "la jeunesse dorée parisienne" a fait une fête clandestine près de chez Sarkozy

Kalina Raoelina
20 avr. 2021
12:57
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une fête clandestine a eu lieu près du domicile de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, dans la nuit du mardi 13 avril 2021. Une soirée interdite en cette période de crise sanitaire due à la covid-19. Les chroniqueurs de "TPMP" ont abordé ce sujet le lundi 19 avril.

Annonces

Ces derniers temps, des soirées et des dîners ou déjeuners clandestins ont fait la une des journaux. Des événements interdits mais pourtant organisés en toute illégalité. D'ailleurs, sur le plateau de "TPMP", Guillaume Genton est revenu sur la fête clandestine qui s'est déroulée dans une villa qu'il a louée pour un tournage.

QUE S’EST-IL RÉELLEMENT PASSÉ ?

Selon plusieurs médias, une fête clandestine a eu lieu dans une villa que Guillaume Genton a louée, XVIe arrondissement de Paris, dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 avril 2021. Suite aux appels des voisins de l'ancien chef d'Etat, des policiers sont intervenus pour tout arrêter mais en vain. 

Annonces
Annonces

Après 2 interventions, dont la première vers 23 heures et la seconde vers 2h30, la fête ne s'est terminée que vers 3 à 4 heures du matin. 

“À partir de 21 heures, ils ont lancé des invitations à tous les jeunes qui sortent dans des soirées clandestines. Ils étaient 50 au total (...) elle [la soirée] a fini vers 3-4 heures du matin”,

a raconté Guillaume Genton dans “TPMP”.

Annonces

LES EXPLICATIONS DU PRODUCTEUR

Le tapage nocturne qui a eu lieu non loin de la maison de Nicolas Sarkozy a suscité une vive polémique. Certains ont même pensé que le producteur était derrière tout ça. Souhaitant mettre les choses au clair, Guillaume Genton a donné sa version des faits dans l'émission de Cyril Hanouna. 

“Je n’ai pas organisé cette soirée, je n’y ai pas participé !”,

a-t-il assuré

Annonces

Il a ainsi souligné que ce sont les influenceurs "majeurs et ont un manager" qui l'ont organisé en invitant une cinquantaine de personnes. Sans donner de noms, il a également indiqué qu'il y avait "toute la jeunesse dorée parisienne" à la soirée.

LE DÎNER CLANDESTIN DE LA SÉNATRICE FRANÇAISE

Joëlle Garriaud-Maylam est au centre d'un gros scandale. Selon les révélations de Mediapart, la sénatrice française a eu un déjeuner clandestin dans un palace parisien alors que les mesures mises en place par le gouvernement l'interdisent.

Annonces