Une famille décimée à Aulnay-sous-Bois : le conducteur identifié et récidiviste

Lancé dans une course-poursuite folle, un chauffard percute de plein fouet la voiture d’une famille alors qu’il tentait d’échapper à la police. De cet impact violent, la mère de famille et son fils de 3 ans ont succombé sur-le-champ. Le fuyard bien connu de la police devra répondre de ses actes. Retour sur cette affaire.

Les habitants d’Aulnay-sous-Bois sont plongés dans un profond émoi. En effet, un terrible accident de circulation s’est produit le dimanche 25 avril 2021. L’auteur de l’accident bien connu des services de police, a été déféré au tribunal de Bobigny pour répondre de ses actes, comme l’a rapporté Le Parisien.

UN DRAME À AULNAY-SOUS-BOIS

Alors que quatre membres d’une famille roulaient paisiblement dans leur voiture de marque Citroën C3 en partance pour Blanc-Mesnil chez une cousine, le chemin de ceux-ci a malheureusement a été écourté par un drame.

Image d'une course-poursuite de la police | Photo :Getty Images

Image d'une course-poursuite de la police | Photo :Getty Images

En effet, la voiture de la petite famille a été percutée de plein fouet par un chauffard qui tentait d’échapper aux éléments de police qui le pourchassait. La mère de famille et son fils de 3 ans ont succombé suite à l’impact particulièrement violent.

Le père de famille et sa fille Yasmine ont été évacués de toute urgence dans un centre hospitalier. Selon le Parisien, la petite fille de sept ans serait toujours entre la vie et la mort, alors que les chances pour que son père survive sont élevées.

Image d'une course-poursuite de la police | Photo :Getty Images

Image d'une course-poursuite de la police | Photo :Getty Images

VICTIME DE RÉCIDIVE

Placé en garde à vue, l’auteur de l’accident n’était visiblement pas à sa première infraction. Bien connu, des services de police, le chauffard a décliné toutes responsabilités liées au drame du dimanche 25 avril 2021.

Selon ce dernier, il n’était pas le conducteur du véhicule qui a percuté la voiture des membres de la famille, mais plutôt le passager. Alors qu’il maintenait sa version, les enquêteurs ont fait l’examen de la ceinture de sécurité de sa voiture.

Image d'une course-poursuite de la police | Photo :Getty Images

Image d'une course-poursuite de la police | Photo :Getty Images

Et selon les résultats de l’examen, aucune autre personne n’était présente dans la voiture de ce dernier. D’après le Parisien, c’est sans doute à cause de son état d’ivresse et de sa forte consommation de stupéfiants que celui-ci a refusé de se faire contrôler par la police.

Image d'une course-poursuite de la police | Photo :Getty Images

Image d'une course-poursuite de la police | Photo :Getty Images

Rappelons que ce n’est pas sa toute première infraction, car il est bien connu de la brigade anticriminalité de Pontault-Noisiel, pour conduite en état d’ivresse et refus d’obtempérer.

DES VOISINS SOUS LE CHOC

Un terrible accident s'est produit à Aulnay-sous-Bois causant la mort d'une mère et son fils de 3 ans. Alors que les habitants de la ville sont plongés dans un profond émoi, les voisins de la famille les ont décrit comme des personnes personnes formidables. Retour sur cette douloureuse affaire.

Les postes connexes
Tragédie près de Toulouse : un jeune père de famille décède écrasé par sa voiture
Wikimedia Commons/Arnaud Lambert/CC BY-SA 3.0
Histoires Apr 21, 2021
Tragédie près de Toulouse : un jeune père de famille décède écrasé par sa voiture
Décès du petit Nassim à Jonquières : le chauffard avait 2,69g d’alcool par litre de sang
Shutterstock
Actu France Apr 21, 2021
Décès du petit Nassim à Jonquières : le chauffard avait 2,69g d’alcool par litre de sang
Jonathan et Aurore (Pékin Express) : les circonstances de la tragédie révélées
twitter.com/SHL_Pvris
Divertissement Apr 07, 2021
Jonathan et Aurore (Pékin Express) : les circonstances de la tragédie révélées
Décès de Samir et Nordine dans l'Essonne : "ils ne pouvaient pas vivre l'un sans l'autre"
Twitter/LeParisien_91
Actu France Jan 18, 2021
Décès de Samir et Nordine dans l'Essonne : "ils ne pouvaient pas vivre l'un sans l'autre"