Une femme de 31 ans retrouvée sans vie à Bordeaux pendant que sa fille était à l’école

Le vendredi 2 juillet 2021, une femme a été retrouvée sans vie dans son appartement à Bordeaux. Elle aurait été poignardée par son ex-compagnon. 

Vers 10 heures du matin, les secours ont été sollicité pour intervenir dans un appartement situé dans le quartier Saint-Augustin à Bordeaux.

Arrivé sur les lieux, ils n’ont pas pu sauver la vie de la femme de 31 ans. Quelques heures plus tard, son ex-compagnon a été appréhendé par le RAID après s’être enfermé dans son domicile situé à Mérignac. AmoMama vous dit tout sur ce qui s’est passé.

UN ACTE D’UNE EXTRÊME VIOLENCE 

Le 2 juillet 2021, le quartier Saint-Augustin est sous le choc. Touchée au niveau de sa gorge, la mère de famille n’a pas pu être sauvée. Elle a péri sous les coups de couteaux pendant que sa fille était à l’école.

Peu après l’arrivée des secours, la police a mis en place un important dispositif dans le but d’appréhender le responsable. Le principal suspect n’est autre que l’ancien compagnon de la trentenaire. 

IL A MENACÉ DE S’ÔTER LA VIE

Cet homme âgé de 36 ans s’est barricadé chez lui lors de l’arrivée des policiers. En voyant ces derniers arriver, il aurait menacé de s’ôter la vie. Il a fallu une intervention musclée du RAID pour l’appréhender. Des déflagrations ont été entendues par les riverains à cause de l’utilisation de grenades assourdissantes. Notons qu’il habite à 400 mètre de la victime. 

Pendant cet incident, la fillette du couple était à l’école. Elle est donc saine et sauve. Dans sa déclaration, Frédérique Porterie, le procureur de la République de Bordeaux, a parlé de “féminicide”. Il a d’ailleurs été vu sur les lieux du drame dans la même journée.

ELLE S’EST PLAINTE DE HARCÈLEMENT

La direction zonale de la police judiciaire (DZPJ) a été saisie pour mener les investigations. 

Une source proche du dossier affirme que la victime avait porté plainte pour harcèlement contre le suspect. Le jeune homme avait même été mis en garde à vue à la fin du mois de juin 2021.

Lire aussi : Chahinez, 31 ans, brûlée vive par son mari : "C'était une belle personne"

Cette affaire rappelle la disparition de Chahinez, 31 ans, mère de trois enfants. Cette dernière a été victime d’un féminicide au mois de mai 2021. Suite au nombreux féminicides, gouvernement a pointé du doigt le manque de communication entre la police et la justice.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News ! 

Les postes connexes
Yonne : une femme de 32 ans tuée par son ex, en pleine rue, devant un de leurs enfants
Shutterstock
Actu France Jun 14, 2021
Yonne : une femme de 32 ans tuée par son ex, en pleine rue, devant un de leurs enfants
Meurtre de Claire à Amiens : zoom sur Gwenaël, 39 ans, activement recherché
facebook.com/gwenael.welsch + facebook.com/Claire Miannay
Actu France May 12, 2021
Meurtre de Claire à Amiens : zoom sur Gwenaël, 39 ans, activement recherché
 Féminicide à Mérignac : que sait-on pour l'instant ?
youtube.com/AFP | twitter.com/BFMTV
Actu France May 10, 2021
Féminicide à Mérignac : que sait-on pour l'instant ?
"C’était un monstre": Chahinez, tuée à Mérignac, s'était plainte auprès de ses voisins
youtube.com/RMC twitter.com/BFMTV
Actu France May 06, 2021
"C’était un monstre": Chahinez, tuée à Mérignac, s'était plainte auprès de ses voisins