Recours aux grands-parents pour la garde des enfants : les choses ne sont pas simples

De nombreux parents font appel aux grands-parents pour s’occuper de leurs enfants. Que ce soit à temps partiel ou à temps plein, il y a tout de même certains points qu’il est important de souligner.

S'occuper d’un enfant est loin d’être une tâche facile. D’autant qu’ils ont besoin d’attention spéciale. Dans la plupart des cas, les parents sollicitent l'aide des grands-parents.

Cela est d'ailleurs bénéfique pour l'enfant, étant donné que le baby-sitting leur permet de tisser des liens forts avec leurs aïeuls. Il y a néanmoins certaines choses à prendre en compte quand on sollicite les services des grands-parents.

Une grand-mère lisant un livre à ses petits-enfants. | Photo : Shutterstock

Une grand-mère lisant un livre à ses petits-enfants. | Photo : Shutterstock

UN SENTIMENT D’APPRÉCIATION

Quand les grands-parents acceptent de s’occuper des enfants, il faut savoir apprécier, valoriser leurs efforts. Beaucoup pensent à tort qu’ils doivent naturellement le faire et qu’ils sont obligés d’accepter.

D’un point de vue juridique, rien ne les contraint à s’en occuper, sauf peut-être dans les contextes familiaux particuliers. Dans tous les cas, il ne faut jamais hésiter à leur montrer de la gratitude. D’une part, ils vous soulagent de vos responsabilités.

Grand-mère jouant avec sa petite-fille sur le sol. | Photo : Shutterstock

Grand-mère jouant avec sa petite-fille sur le sol. | Photo : Shutterstock

D’autre part, avec eux, vous savez que votre progéniture est entre de bonnes mains. Puisqu’en général, les grands-parents aiment autant leurs petits-enfants que leurs parents, si ce n'est plus.

FAIRE PREUVE D’EMPATHIE

Certes, leur intervention vous permet de souffler un peu, mais il ne faut pas non plus abuser sous prétexte qu’ils sont de la famille.

Il est impératif de faire preuve d’empathie. Surtout que les grands-parents n’ont plus leur forme d’antan. À cette étape de leur vie, ils sont généralement en proie à certains maux. Par exemple, des douleurs aux dos, à la hanche, aux genoux.

Une grand-mère prenant une photo avec sa petite fille. | Photo : Unsplash

Une grand-mère prenant une photo avec sa petite fille. | Photo : Unsplash

À moins d’être de jeunes grand-mères ou de jeunes grands-pères, ils n’ont plus la force de courir partout après leurs petits-enfants.

De ce fait, il serait préférable de leur faciliter les choses. Comme les exempter de baby-sitting lors de vos jours de congé et aussi reléguer les tâches du bain, ou d’autres corvées plus facultatives à plus tard, à votre retour du travail. Ou même leur faciliter l’accès aux activités qui pourraient les fatiguer.

Une mamie avec sa petite-fille. | Photo : Shutterstock

Une mamie avec sa petite-fille. | Photo : Shutterstock

CE À QUOI IL FAUT FAIRE ATTENTION

Il faut également faire preuve de prudence en confiant les enfants aux grands-parents. N’ayant plus la même énergie qu’avant, ils pourraient ne pas s'acquitter correctement de certaines tâches.

Ils pourraient par exemple, se laisser gagner par le sommeil à un moment inapproprié, laissant ainsi les enfants sans surveillance.

Ils pourraient également manquer de vigilance en laissant leurs médicaments à la portée des tout petits. Bref, il faut établir certaines règles, comme avec n’importe quel baby-sitter. Et ce, dans l'intérêt de vos bambins.

Une mamie faisant la vaisselle. | Photo : Unsplash

Une mamie faisant la vaisselle. | Photo : Unsplash

D’autant qu’il serait regrettable qu'il leur arrive malheur, alors que les grand-parents sont censés veiller sur eux.

DISCUTER D'UN ÉVENTUEL PAIEMENT

Il ne faut pas oublier que le baby-sitting est un travail à part entière. Particulièrement éreintant qui plus est. Ce qui fait qu’une rémunération, bien qu’elle ne soit que symbolique, doit être proposée aux grand-parents. Par la suite, ces derniers sont libres d'accepter ou non ce petit geste.

À noter que dans certains cas, les grands-parents exigent carrément d’être payés. Ce fut notamment le cas d’une grand-mère qui a exposé son problème sur Reddit.

Une grand-mère avec plusieurs billets de banque dans les mains. | Photo : Shutterstock

Une grand-mère avec plusieurs billets de banque dans les mains. | Photo : Shutterstock

Cette dernière avait rechigné à s'occuper de son petit-fils, étant donné qu’elle n’avait plus le temps de s’occuper de son propre travail. En guise de compensation, elle avait demandé à sa fille de la payer 12 dollars de l'heure.

“Je ne suis pas une garderie … Je travaille pour moi et je pense qu'elle devrait comprendre que je perdrais mon temps quand je travaille à domicile",

déclarait-elle après que sa fille ait marchandé des honoraires à 10 dollars.

DÉCÈS D'UN BÉBÉ DE 13 MOIS

Prendre soin d’un enfant est un exercice difficile, particulièrement s’ils sont encore à bas âge. Ce n’est vraiment pas à la portée du premier venu, d'autant qu’en cas de laissé-allé, il pourrait arriver quelque chose de grave à l’enfant.

Gendarmerie Nationale | Photo : Getty Images

Gendarmerie Nationale | Photo : Getty Images

Dans l’Eure, un bébé de 13 mois est d’ailleurs décédé après avoir subi des violences.

Abonnez-vous‌ ‌à‌ ‌AmoMama‌ ‌sur‌ ‌‌Google‌ ‌News‌ ‌!‌

Les postes connexes
Une mère donne une leçon à sa fille qui a ruiné la vie d’une famille : histoire du jour
Shutterstock
Conseils Jul 22, 2021
Une mère donne une leçon à sa fille qui a ruiné la vie d’une famille : histoire du jour
Un Français ne peut pas voir ses enfants pendant 4 ans : leur femme les a volés
facebook.com/vincent.fichot.77
Actu France Jul 16, 2021
Un Français ne peut pas voir ses enfants pendant 4 ans : leur femme les a volés
EXCLU. Yann-Alrick Mortreuil sur la paternité : sa fille Cora, DALS, perte d’audition
Getty Images
Vie May 20, 2021
EXCLU. Yann-Alrick Mortreuil sur la paternité : sa fille Cora, DALS, perte d’audition
Les enfants n’ont pas à payer les dépenses d’obsèques des parents qui ont failli avec eux
Shutterstock
Histoires virales Apr 13, 2021
Les enfants n’ont pas à payer les dépenses d’obsèques des parents qui ont failli avec eux