Célébrités

30 septembre 2021

"Des scènes de nu, de la violence" : Romane Jolly, la jeune star de la "Fugueuse", se confie

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

TF1 a frappé fort avec “Fugueuse”, une série axée sur le métier tabou de la gratification charnelle. Y campant le rôle principal, Romane Jolly s’est confiée plus en détails sur les scènes chocs.

Le moins que l’on puisse dire, c'est que le métier de comédienne n’est pas à la portée de tous. Surtout pour les rôles forts, comme celui incarné par Romane Jolly dans “Fougueuse”. Entre les scènes de nudité et de violence, la jeune comédienne a tout donné. Dans les colonnes du Parisien, cette dernière s’est d'ailleurs confiée plus en détail à ce sujet.

UN SCÉNARIO CHOC

Avec “Fugueuse”, TF1 s’est attaqué à un sujet sociétal particulièrement sensible. À savoir, le métier de gratification charnelle. Parmi les mineurs, qui plus est.

Annonces

Annonces

En décidant de s’attaquer à ce sujet tabou, la production n’a pas fait dans la demi-mesure. Scènes de nudité et violence font partie intégrante du scénario.

Ainsi, Romane Jolly a prêté ses traits à Léa, une jeune adolescente sans histoire amenée à se vendre, en étant sous l’emprise de celui qu’elle aime.

Depuis le 4 septembre 2021, cette mini-série est disponible sur la plateforme Salto. Lancée le 23 septembre sur TF1, "Fougueuse" s’est d’ailleurs imposée avec près de 4 millions de téléspectateurs pour ses deux premiers épisodes. Après ce lancement explosif, la suite est prévue jeudi 30 septembre, à 21 heures.

Annonces

Il n’y a pas à dire, cette série est une véritable claque pour éveiller les consciences. Et voir à quel point, il est facile pour des adolescents de sombrer dans ce milieu.

CONFIDENCES SUR LES SCÈNES CHOCS

Avec un tel scénario, il va de soi que le tournage a été intense, voire risqué. Romane Jolly, la jeune interprète de Léa, s’est d’ores et déjà confiée à ce sujet.

Dès qu’elle a eu le scénario entre ses mains, Romane Jolly savait qu’elle allait devoir danser. En effet, Léa se prédestinait à la danse avant de tomber dans ce milieu malsain.

Annonces

Annonces

Sans compter les scènes de larmes face à une Léa submergée par ses émotions

“Jouer Léa ado, qui découvre une relation charnelle puis plus abîmée, qu’il y avait des scènes de nu, de la violence.”

Avant de tourner dans ce scénario particulièrement lourd, la jeune comédienne admet volontiers avoir eu un peu d'appréhension à l'idée d’exposer son corps en public. S’ajoutant à cela, la pression de devoir tout donner pour mieux absorber les émotions de Léa. 

“J’ai compris qu’il fallait aussi me préserver. J’allais chercher des choses en moi qui parfois faisaient mal mais je savais que j’avais les épaules. C’était aussi un exutoire”,

Annonces

Annonces

Comme elle le dit elle-même, il s’agit là d’un saut dans le grand bain, mais aussi d’une opportunité unique.

NE SE PRÉDESTINAIT PAS À CETTE CARRIÈRE

Si les critiques ciné sont d’avis que Romane Jolly a incarné son personnage avec brio, elle ne se prédestinait pourtant pas au métier d’actrice.

Fille d’un metteur en scène et d’une directrice d’école de théâtre, cette dernière se voyait plutôt derrière la caméra. Elle envisageait sérieusement de devenir réalisatrice.

Il y a un an et demi, elle s’est toutefois décidée à tenter sa chance en tant que comédienne. Dans un premier temps, elle a même tourné dans un clip. Trois jours plus tard, son agente lui parle du casting de “Fugueuse”.

Annonces

Annonces

Manquant d'assurance, la jolie blonde prend son courage à deux mains et se présente aux auditions avec 20 minutes d’avances, la trouille au ventre.

Pleinement investie, la jeune comédienne est époustouflante dans le rôle de Léa. Alors même qu’elle joue pour la première fois.

AUDREY FLEUROT ÉPATE LES TÉLÉSPECTATEURS

Ces derniers temps, la Une a tendance à miser sur des séries aux scénarios originaux. Avant “Fougueuse”, la chaîne a d’ailleurs fait carton plein avec “HPI”. L'interprétation d’Audrey Fleurot avait notamment épaté les téléspectateurs.

Audrey Fleurot assiste au 27ème photocall "Trophees Du Film Français" au Palais Brongniart le 11 février 2020 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces