"Pourquoi devrais-je m'en soucier ?" : la vive réaction de l'ex d'Albert II, Nicole Coste, face à l'épuisement profond de Charlene

Pauline
10 déc. 2021
08:49
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Il semble que les tensions ont élu domicile à Monaco pour un temps indéterminé. Alors que Charlène a récemment retrouvé son époux, elle a dû se faire hospitalisée, ce qui n' a pas suscité la compassion de l’ex de son mari.

Annonces

Le prince Albert et sa femme ont passé plus de 8 mois loin de l’autre. Le couple qui est désormais réuni sous les mêmes latitudes a dû se séparer de nouveau puisque la princesse est entrée dans un centre de soins spécialisé. Une situation qui n’a pas l’air d’émouvoir Nicole Coste. 

L'EX DU PRINCE S'Y MET

Il est de notoriété publique que le prince Albert II de Monaco a eu une vie amoureuse bien remplie avant de rencontrer celle qu’il a épousé en 2011, la princesse Charlène de Monaco. De ces idylles, le prince Albert a eu deux enfants illégitimes qui ont été officiellement reconnus, Jazmin Grace et Alexandre.

Annonces

La mère de ce dernier, Nicole Coste, fait de plus en plus parler d’elle. Après avoir gardé le silence pendant de nombreuses années, l’ancienne hôtesse de l’air semble bien décidée à s’exprimer autant que possible. Déjà au mois d’août, elle avait décidé de faire certaines révélations fracassantes sur les relations entre son fils et la princesse Charlène.

En octobre 2021, la princesse Charlène a pu regagner le palais de Monaco après avoir passé de longs mois dans son pays d’origine. Amaigrie, épuisée physiquement et moralement, Charlène a été admise dans un centre spécialisé en Suisse. En apprenant que la princesse était au plus mal, de nombreux internautes ont envoyé des messages de soutien et de réconfort à la femme du prince Albert.

Annonces

De son côté, Nicole Coste a oublié de faire preuve de compassion. Au contraire, elle aurait déclaré qu’elle n’en avait rien à faire avant d’ajouter que c’est le karma qui agit contre la princesse.

Des propos étonnants quand on sait que Nicole Coste a toujours prétendu qu’elle ne voulait pas être comparée à Charlène et qu’elle n’est pas l’ennemi de la mère de l’héritier de la couronne princière.

ALBERT II OUTRAGÉ PAR L'INTERVIEW DE NICOLE

Le descendant de la famille Grimaldi a fort à faire pour mettre de l’ordre dans sa vie privée. Depuis quelques années, il ne cesse de faire la Une des journaux à scandale, notamment à cause de Nicole Coste, la mère de son fils Alexandre.

Annonces
Annonces

C’est cette dernière qui, en 2005, avait pris l’initiative de révéler l’existence d’Alexandre au grand public sans avoir consulté Albert auparavant. Elle avait d’ailleurs présenté ses excuses pour la gêne occasionnée. Elle avait prétendu que si elle était allée trouver les médias, c’est parce qu'elle craignait que le prince n’abandonne son fils.

Pourtant, elle a pris la parole face aux médias à de nombreuses reprises depuis quelque temps. En septembre 2021, Nicole Coste a fait preuve d’indélicatesse en prétendant que pendant la période des fiançailles entre le prince et son épouse actuelle, Charlène avait relogé Alexandre dans l’aile réservée aux employés. Cette attitude l’avait interloquée.

Annonces

Ces déclarations avaient mis le prince Albert en colère. En dehors du contenu de l’interview, ce qui avait le plus énervé le souverain, c’est le fait que son ex n’avait pas jugé bon de le tenir informer. Il avait précisé qu’elle lui avait simplement dit qu’elle allait faire paraître quelque chose, et lui avait imaginé qu'il s'agissait d’une photo d‘anniversaire.

“LES HABITANTS DE MONACO M'AIMENT PLUS QUE CHARLÈNE"

Née le 6 décembre 1971, Nicole Coste est une ancienne hôtesse de l’air qui a travaillé pour Air France. Elle a aussi fait du mannequinat quand elle était jeune. À 22 ans, elle avait épousé un homme qui avait 15 ans de plus qu’elle. Le couple avait eu deux enfants. 

Annonces

Le 13 juillet 1997, sa vie avait prit une autre tournure. La jeune femme qui travaillait ce jour-là sur le vol Paris-Nice avait la rencontre du prince Albert. Tous deux s’étaient pris de sympathie et peu de temps après, débutait leur idylle. 

Un an après cette rencontre, elle avait divorcé de son mari. Le 24 août 2003, la jeune femme mettait au monde son troisième enfant. Prénommé Alexandre, il est le premier enfant illégitime que le prince Albert a reconnu officiellement. Une reconnaissance qui est intervenue en 2005, peu après la mort du prince Rainier III. 

Annonces

Depuis lors, Nicole Coste et son fils ont fait un bout de chemin au sein de la famille princière. Le jeune homme est d’ailleurs proche de son père. Les tensions qui sont survenus entre les anciens amants après la naissance d’Alexandre se sont apaisées, mais d’autres tensions sont survenues entretemps.

En effet, Nicole Coste ne cesse de critiquer publiquement la princesse Charlène de Monaco. Après avoir déclaré que la princesse s'était mal comportée envers son fils lors d'une absence du prince Albert, l'ancienne hôtesse a laissé entendre qu'elle ne serait que trop heureuse d'occuper la place de la princesse lors des représentations officielles.

"Si l’on me propose de contribuer à une tâche charitable ou autre, je le ferai avec grand plaisir et bienveillance",

Annonces

a-t-elle déclaré. Celle qui se positionne comme la rivale de la femme d'Albert ne s'est pas arrêté là.  Alors qu'elle donnait une interview au Daily Mail, le journaliste lui aurait demandé quel était son sentiment par rapport à Charlène de Monaco qui n'a pas toujours retrouvé une santé suffisante.

"Je me fiche de ce qui se passe avec elle. Pourquoi je devrais m’en soucier ?"

a lancé la mère d'Alexandre. Et si elle a insinué que Charlène n'a que celle qu'elle mérite, elle a aussi enfoncé le clou en disant qu'elle a le respect et l'amour du peuple monégasque. Ce qui ne serait plus le cas de Charlène si l'on croit à ses dires.

Annonces

SCANDALE SUR LA 5E PATERNITÉ DU PRINCE

Annonces

Les scandales ne cessent de poursuivre le prince Albert depuis qu’il a épousé la princesse Charlène de Monaco. Le couple qui s’est enfin retrouvé après plusieurs mois de séparation va devoir affronter un nouveau scandale.

Depuis quelques mois, certaines rumeurs prétendent que le prince Albert serait de nouveau père. Une jeune Brésilienne que l’on a appelé Mariza S. dans le but de préserver son identité aurait saisi la justice pour réclamer du prince Albert un test ADN.

Cet examen a pour but d’établir la paternité du prince en ce qui concerne sa fille, née en 2005. Selon les déclarations de cette femme, le prince Albert et elle ont veçu une idylle de deux semaines en 2004. Tous les deux se seraient  rencontrés dans une boîte de nuit de Rio.

Annonces

Si l’on en croit les allégations de la Brésilienne, pendant ces deux semaines, Albert s’était fait passer pour un avocat canadien ayant un statut de diplomate. Il l’aurait ainsi amené dans ses voyages, lui permettant de rencontrer bon nombre d’hommes puissants, dont Vladimir Poutine.

Neuf mois plus tard, elle avait donné naissance à une petite fille. Pire  encore, Mariza a prétendu qu’elle avait pris contact avec le prince lorsqu’elle avait appris qui il était. Mais ce dernier n'avait pas pris ses responsabilités, il avait préféré couper les ponts avec la jeune femme.

Annonces

Selon Me Thierry Lacoste, l’avocat d’Albert, le discours de la jeune femme n’est pas cohérent, notamment lorsqu’elle prétend que le prince Albert lui aurait volontairement caché sa véritable identité. 

Pour l’homme de loi, il ne s'agit ni plus ni moins qu’une “tentative d’escroquerie et de chantage”. Une déclaration que soutiennent certains membres de l’entourage du prince Albert. 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces