L'amant de Delphine Jubillar soupçonne sa femme dans la disparition de l'infirmière alors qu'une écharpe rose est retrouvé

Cathya Harena Raoelina
15 déc. 2021
11:33
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Cela fait exactement un an que Delphine Jubillar est introuvable. Même si aucune preuve concrète de sa disparition n’a été trouvée jusqu’ici, les enquêteurs ne baissent pas les bras. Dernièrement, les regards se sont tournés vers la femme de son amant. On vous donne les détails.

Annonces

Alors que les policiers ont enfermé Cédric Jubillar pour la disparition de son épouse, une autre personne pourrait être le prochain suspect dans cette affaire. Il s’agit de la compagne de l’amant de Delphine, qui aurait fait un pacte avec la disparue peu de temps avant qu’elle ne se volatilise.

“Tu n’as rien fait ?”

Tout a commencé durant la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Cette nuit-là, Delphine Jubillar aurait promené ses chiens, comme l’a dit son mari, et n’est plus revenue jusqu’à présent. Depuis, la police cherche à démêler le vrai du faux dans ce mystère.

Annonces

Et si jusqu’ici, c’est Cédric Jubillar qui est le suspect principal dans ce dossier, un autre détail apparu récemment est venu rebondir l’affaire. 

Rappelons qu’à part les proches de Delphine et son époux, un autre homme, J.D, à qui elle a présenté son fils, a également attiré l’attention des enquêteurs. Celui-ci était apparemment l’amant de la jeune infirmière avant qu’elle ne disparaisse. 

Alors qu’on l’avait cru être derrière la disparition de la maman d’Elyah après le mari de la disparue, l’homme, de son côté, soupçonne sa femme appelée Cathy M.

Annonces

En effet, comme nous l’a révélé Paris Match le 13 décembre 2021, cette fameuse Cathy aurait été mise au courant de la relation entre Delphine et son époux. Ainsi, quand la jeune femme a disparu, J.D s’est posé énormément de question sur l’innocence de son épouse.

“Tu n'as rien fait ? Tu n'as pas demandé à quelqu'un ?”,

aurait-il demandé à Cathy quelques jours après la disparition.

En parallèle, les policiers ont aussi découvert que Cathy a appelé 145 fois un numéro inconnu du 14 au 16 décembre 2020, autour de Montauban. Jusqu'à présent, on ignore l’identité du propriétaire de ce numéro.

Annonces

INFOS PRINCIPALES DE CATHY M, LA FEMME DE L'AMANT DE DELPHINE

Durant la séquence du 8 décembre 2021 du JT du 13 heures, nous avons également découvert que Delphine Jubillar et la femme de son amant auraient fait un pacte au sujet de l’homme qu’elles partageaient.

Annonces

Cathy M. aurait promis à l’infirmière de se séparer de J.D après Noël et lui a demandé de “ne pas le contacter” en attendant. Un marché qu’aurait accepté la maman de Louis, mais qu’elle n’aurait pas respecté. 

En effet, le soir-même, Delphine Jubillar parlait déjà avec son amant et lui aurait même envoyé une photo intime. Quelques heures plus tard, elle est portée disparue.

Annonces

L’avocat de Cédric Jubillar avait aussi révélé que Delphine et sa soi-disant rivale se connaissaient déjà bien avant cette histoire de liaison. En réalité, dit-il, la jeune infirmière  était déjà allée dans la demeure de J.D et son épouse pour “prendre un cours de piano”. 

Une situation que la défense de Cédric a qualifiée de de trahison car en plus du fait qu’elle “lui a piqué son mari”, Cathy connaît aussi l’amante de son époux.

Alors Cathy M. est-elle impliquée dans cette affaire ou est-ce juste une coïncidence ? C’est ce que les enquêteurs tentent de savoir actuellement.

Annonces

UNE ÉCHARPE ROSE

Au-delà de cette histoire d’amant, un autre détail intéresse également les policiers dans l’affaire Delphine Jubillar.

D’après les sources de Paris Match, une écharpe de couleur rose aurait été retrouvée dans la nature, près de la demeure où vivait la disparue avec sa petite famille. Ce foulard appartenait apparemment à la maman de Louis et Elyah.

Suite à cette découverte, les gendarmes auraient convoqué un témoin de l’affaire pour identifier l'accessoire rose. D’après les informations reçues, c’est cette personne qui aurait offert l’écharpe à la femme de Cédric Jubillar avant qu’elle ne donne plus aucun signe de vie.

Annonces

Rappelons qu’au moment où il avait signalé la disparition de son épouse, Cédric a été incapable de dire aux policiers les vêtements qu’a portés Delphine la nuit du 15 au 16 décembre. Il ne s’est souvenu que de cette “doudoune blanche”.

Annonces

PRÉPARATION DES AMIS À UN TRISTE ANNIVERSAIRE

Cela fait exactement un an que Delphine Jubillar s’est volatilisée. Malgré tout, ses proches ne l’ont pas oublié et le geste qu’ils vont bientôt faire en est la preuve.

À l’occasion de l’anniversaire de la disparition de la jeune femme, ses amis organiseront une marche pour l'honorer. Baptisée “Justice et Vérité”, la marche se fera le 19 décembre 2021 à Cagnac-les Mines.

Annonces

Elle commencera à partir de 14 heures au bord du lac de la commune et comme l’ont précisé les proches de Delphine, tout le monde pourra y participer. À noter que les participants seront obligés de porter un masque et seront contraints à respecter les gestes barrières.

"Un meurtrier parfait"

Depuis le début de cette affaire, tous les regards se sont tournés vers Cédric Jubillar que de nombreux de gens pensent en être le responsable.

En mai 2021, le jeune papa a été mis en détention provisoire pour “meurtre sur conjoint” et lui et ses proches ont été placés sur écoute. Sa sœur, Enola, était également parmi eux.

Annonces

Après avoir parlé avec son petit ami, la jeune adolescente de 16 ans a oublié de raccrocher le combiné et on a donc pu entendre la conversation entre elle et Cédric à ce moment-là. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les propos du suspect à la jeune fille ont semé le doute sur son innocence ce jour-là.

Annonces

“Enola, de toi à moi, je suis le meurtrier parfait pour l'instant, n'oublie pas que j'ai commis le crime parfait. Si tu as besoin de conseil”,

Annonces

Face à ces mots, un des avocats de Cédric Jubillar s’est confié chez Le Figaro. D’après Me Jean-Baptiste Alary, il s’agissait d'un “humour mal placé”. Toujours selon ses dires, Enola s’est plaint à son frère parce qu’elle était embêtée à l’école et que c'est pour cette raison que Cédric a lâché ces propos.

“Oui, c'est un brin provocateur, mais c'est du Cédric Jubillar”,

a déclaré l’avocat.

De son côté, la petite-sœur du suspect a affirmé que c’était tout simplement “un délire” de son frère.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces