Un bébé de 4 mois manque de perdre la vie et doit subir une opération à cœur ouvert après que les médecins ne se trompent de diagnostic

"Suivez toujours votre instinct", une mère préviens les autres parents après que son bébé ait dû subir d'urgence une opération car les médecins pensaient que sa maladie cardiaque très rare était en fait des gazs.

Le Daily Mail nous parle d'un bébé de quatre mois qui a faillit perdre la vie après avoir été mal diagnostiqué à trois reprises.Il a dû subir une opération à coeur ouvert après avoir subit une crise cardiaque.

Carter Hornshaw a passé six heures sur la table d'opération après que sa rare maladie cardiaque, le syndrome de Bland-White-Garland ait enfin été diagnostiquée.

À ce moment-là, Carter était dans une situation de vie ou de mort. Ses symptômes avaient été diagnostiqués comme étant des excès de gaz et une infeciton de la gorge pendant des jours.

Pour finir, il est devenu si faible que Nikita Kilvington, sa mère âgée de 20 ans, l'a emmené à l'hôpital où des examens ont révélé qu'il souffrait d'une rare maladie cardiaque, qu'il avait fait une attaque et qu'il n'avait que 50% de chances de s'en sortir.

Nikita préviens donc aujourd'hui les parents de toujours demander un second avis médical s'ils ne sont pas satisfaits du premier diagnostic. En effet, si elle n'avait pas fait confiance à son instinct et avait fait confiance aux médecins, son fils serait sûrement décédé.

"Je ne croyais pas un mot de ce que les médecins me disaient si je dois être honnête. Ils n'arrêtaient pas de changer d'avis sur ce qui n'allait pas avec mon fils," raconte Nikita.

"Au départ, on nous a dit qu'il s'agissait d'une colique extrêmement virulente et le lendemain, quand nous l'avons ramené parce que son état avait empiré, on nous a dit qu'il s'agissait de la scarlatine. Le lendemain, un autre médecin nous a dit qu'il s'agissait d'une infection de la gorge."

Il a fallut que la jeune maman prenne les choses en main et l'emmène aux urgences le 29 juin car son fils était littéralement en train de mourir. Il a faillit ne pas survivre durant le trajet jusqu'à l'hôpital. 

En voyant l'état de santé extrêmement inquiétant du petit garçon, les médecins ont rapidement effectué d'autres tests et ont finit par découvrir le syndrome de Bland-White-Garland ou naissance anormale du tronc coronaire gauche à partir de l'artère pulmonaire (ALCAPA).

Le bébé âgé de seulement quatre mois a dû subir une opération à laquelle il n'avait que 50% de chances de survivre. 

Heureusement, celui qui fait le bonheur de ses parents s'en est tiré et il se rétablit aujourd'hui tout doucement.

Une preuve que parfois, l'instinct d'une mère vaut mieux que n'importe quel diagnostic.

Les postes connexes
Jan 26, 2019
Une mère et son fils nouveau-né meurent après qu'elle ait retardé son traitement contre le cancer pour sauver sa vie
Parentalité Mar 01, 2019
Une femme au cœur brisé perd son bébé après que l'hôpital refuse d'effectuer une césarienne, l'enquête est ouverte
Feb 08, 2019
Ce père a le cœur brisé après que l'hôpital n'ait pas sauvé sa fille de 4 ans de la grippe
Santé Mar 15, 2019
Un homme au cœur brisé a perdu sa fille quelques mois seulement après que sa femme ait été emportée par le cancer