Ce bébé souriait et rigolait 17 heures par jour. Il s'est avéré qu'il était atteint d'une tumeur cérébrale rare

Les parents du bébé qui «rigolait» 17 heures par jour pensaient qu'il était tout simplement joyeux – avant de découvrir qu'il avait une rare tumeur au cerveau qui provoquait des crises de rire.

Après la naissance du petit Jack, le 11 mai 2014, ses parents, Gemma et Ed Young ont remarqué que leur garçon riait souvent, mais ils pensaient qu'il était juste un bébé heureux.

Cependant, quand cela a commencé à ressembler à un «enregistrement en boucle», ils ont décidé de consulter les médecins.

"Le lendemain de l'opération, nous avons réalisé que Jack n'avait pas rigolé une seule fois, ce qui était un sentiment étrange"

«Je n'avais aucune idée de ce qui pouvait se passer avec Jack, mais j'étais terrifié à l'idée que ça n'arrête jamais.» a confié Gemma Young à Mirror.

«Même une infirmière de l’hôpital a été bouleversée quand elle a réalisé que son «rire» était la raison pour laquelle nous consultions des médecins», a déclaré la maman qui a également un autre fils né d'une précedente union.

Les médecins ont découvert que les éclats de rire de Jack étaient déclenchées par un hamartome hypothalamique, une tumeur cérébrale bénigne qui provoque des crises épileptiques «gélastiques», également appelées «crises de rire».

Deux ans après le debut de ses crises, qui pouvaient durer du matin qu soir, Jack a subi une opération de 10 heures pour enlever la tumeur et les étranges crises ont cessé.

La mère de Jack a déclaré: «Cela ne s’arrêtait presque jamais, le rire était devenu permanent, et pendant longtemps, nous ne savions pas pourquoi.»

«Nous étions épuisés et si heureux quand, après deux longues années, les médecins ont enfin pu opérer Jack et mettre fin à ses convulsions.»

Depuis l'opération, Jack, qui a maintenant quatre ans, n'a pas eu une seule crise de rire.

"Le lendemain de l'opération, nous avons réalisé que Jack n'avait pas rigolé une seule fois, ce qui était un sentiment étrange", a confié Gemma Young.

QU'EST-CE QU'UN HAMARTOME HYPOTHALAMIQUE ?

Selon le rapport du site Info-radiologie, les hamartomes hypothalamiques sont des petites masses bénignes, formées de neurones, que l'on trouve localisées entre la tige pituitaire et les corps mammillaire (substance grise hétérotopique). Ces lésions peuvent se rencontrer tout aussi bien chez les garçons que chez les fillettes.

Ces hamartomes hypothalamiques peuvent se manifester par:

• des crises d'épilepsie «gélastique». Il s'agit de crises de rire involontaires, incontrôlées, sans facteur précipitant, sans aucun rapport avec l’ambiance et qui apparaissent donc à des moments inappropriés et de façon automatique. 

• une puberté précoce vraie. c'est-à-dire l'apparition des premiers caractères sexuels secondaires avant 8 ans chez la fille et avant 10 ans chez le garçon.

L'hamartome hypothalamique touche un enfant sur mille.

Les postes connexes
Dec 19, 2018
La tumeur cérébrale inopérable d'une fillette de 11 ans "disparaît" miraculeusement avant Noël
People Apr 09, 2019
Une femme sauve deux fois la vie de son bébé grâce à son instinct maternel
Santé Apr 01, 2019
Un enfant de 2 ans atteint d'une maladie cérébrale rare est dans un état critique après avoir contracté la grippe
Dec 21, 2018
Un couple gay adopte un bébé sans savoir qu'il souffrait de paralysie cérébrale et ils l'aiment quand même