logo
La source:

Jonathann Daval a de nouveau avoué : l'histoire effrayante de l'affaire d'Alexia Daval en integralité

Iana Legland
07 déc. 2018
21:46
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Jonathann Daval a une nouvelle fois avoué le meutre de sa femme Alexia. Ce serait sa quatrième version des faits. Retour dans le détail sur ses trois premières versions.

Annonces

Lors de la confrontation de ce vendredi 7 decembre, c’est face à sa belle mère que Jonathann Daval a craqué et avoué avoir tué seul sa fille Alexia.

Selon l’annonce du procureur, le 27 octobre 2017 une dispute avait éclaté au domicile familial et "Tout s'est passé très vite" selon les nouveaux aveux de Jonathann Daval.

"Monsieur Daval s'est réfugié dans son déni pour, au bout d'une heure et quart, une heure vingt de confrontation, s'effondrer en sanglots et avouer finalement qu'il avait donné la mort à Alexia Daval", a déclaré le procureur de la République de Besançon devant la presse.

Depuis plus d’un an, la famille d’Alexia Daval vit un véritable enfer. Non seulement ils ont perdu leur être proche, mais ils ne savent toujours pas ce qui lui est arrivé exactement. Et en écoutant les versions de l’ex mari d’Alexia, il y a de quoi avoir encore des doutes.

Annonces

L'HISTOIRE D'UNE JOGGEUSE DISPARUE

Jonathann Daval invente d’abord une histoire de disparition de sa femme. Alexia n'est pas rentrée chez elle à Gray, en Haute-Saône, après son jogging habituel, samedi 28 octobre 2017, vers 9 heures du matin.

Annonces

Son mari, Jonathann Daval, prévient alors les gendarmes vers midi, le même jour. Il participe même à des battues avec d'autres habitants de la commune à la recherche de la moindre trace de son épouse.

Après la découverte du corps de la jeune femme, son mari apparaît alors effondré devant les caméras. "Elle était ma première supportrice, mon oxygène. La force de notre couple nous faisait nous dépasser, dans nos sorties et dans notre vie commune. Cette plénitude me manquera terriblement" dira Jonathann à l’hommage à sa femme, morte à l'âge de 29 ans.

Annonces

LE MEURTRE "PAR ACCIDENT"

L’enquête se poursuit et trois mois plus tard, le 29 janvier 2018, Jonathann Daval est interpellé et placé en garde à vue. C'est la première interpellation de l'affaire.

Le veuf épleuré maintient sa première version, jusqu'au craquage. En garde à vue prolongée, il admet le 30 janvier, qu'il a tué sa femme "par accident".

Annonces

"Oui, il l'a étranglée, dans ce que l'on peut appeler des violences volontaires et après, il a été dépassé par tout", a déclaré Randall Schwerdorffer après les aveux de son client.

Annonces

UN COMPLOT FAMILIAL

Six mois après, début juillet, un nouveau rebondissement dans l’affaire. Après quelques mois passé en unité psychiatrique de sa prison, Jonathann demande au juge d’instruction en charge de son dossier à être réentendu pour ce retracter, nier sa culpabilité et accuser son beau-frère, Grégory Gay (le mari de la soeur d’Alexia).

Annonces

Il avance aussi la thèse d’un complot familial : une dispute entre Alexia et sa soeur qui aurait tourné au drame. Et c'est Grégory Gay qui aurait mis les coups fatals. Un coupable qui aurait été protégé par un "pacte familial".

Annonces

DEMANDE DE CONFRONTATION

Et c’est justement après s’être sorti de la stupefaction provoquée par cette dernière version que la famille d’Alexia (ses parents, sa soeur et son beau-frère) demande à être confronté directement à Jonathann.

Le résultat de cette technique de l’enquête est connu ce vendredi 7 septembre. Sous la pression de la famille de son épouse disparue, Jonathann a fini par avouer qu’il a orchestré le meurtre tout seul.

Annonces

Agenouillé devant sa belle mère, il a expliqué, les larmes aux yeux, comment l’irréparable s’était produit le 27 octobre 2017 à leur domicile familial à Gray.

AFFAIRE A SUIVRE...

Cependant il semblerait, que l’on est encore très loin de l’épilogue de cette histoire tragique car d’après le rapport du Républicain Lorrain, aucune des trois versions livrées ci-dessus ne correspond aux constatations médico-légales effectuées sur le corps de la regrettée joggeuse.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Un homme voit par accident le sosie de sa fille mendier dans la rue et la suit : histoire du jour

22 avril 2022

"J’ai bien tué Delphine, je l’ai enterrée dans le travers" : une femme a montré un message de son ex, Cédric Jubillar, à la police

18 mars 2022

Un homme riche voit la police enlever le bébé d'une sans-abri, des mois plus tard, il décide de l’aider à récupérer son enfant - Histoire du jour

13 mai 2022

Une femme handicapée voit son beau-père conduire ses enfants dans les bois et revenir sans eux : histoire du jour

02 mai 2022