Un Gilet jaune a échoué à quelques mètres de l'Élysée après avoir marché 800 km pour rencontrer Emmanuel Macron

Eric Lunier connu sous le nom de «Ricou» ainsi que trois autres gilets jaunes avaient entrepris d’atteindre Paris de Mende à pied. Il y a trois semaines, le but de ces gilets jaunes était de remettre directement leurs doléances au président Emmanuel Macron. Certes, l’objectif n’a pas été atteint, mais Ricou et les autres n’ont rien regretté.

Notre source france3-régions a contacté Eric Lunier par téléphone dans le but d’avoir des détails de son périple. Ce 26 décembre, Ricou avait répondu à l’appel en rentrant tout juste à Mende.

Notons qu’au retour, il avait pris le bus. Cette aventure de Ricou et de trois autres gilets jaunes avait commencé par un projet d’une marche d’environ 800 km.

On parle de plus de trois semaines de périple où Ricou avait pu rencontrer d’autres manifestants qu’il avait qualifié de «belles rencontres».

Ricou a partagé sur les réseaux sociaux tous ces instants sur la route. En outre, le Lozérien avait fait quelques commentaires sur la différence de la province et de Paris.

«Je me suis rendu compte de la colère qu’il y a en province. Les gens sont survoltés. A Paris, c’est complètement différent: les gens sont plus cloisonnés, craintifs. Comme s’ils avaient peur des représailles.»

UNE SITUATION QUI NE VA PAS S’AMÉLIORER

Au cours de son voyage, Ricou a eu la chance de rencontrer d’autres gilets jaunes des autres régions. Il a constaté des différences et c’est à cela qu’il a fait un commentaire concernant les complications à venir.

«Moi personnellement, je suis non-violent. Mais je peux vous assurer qu’en janvier et février, ça va se compliquer sérieusement si rien n'évolue!».

Il ajoute que sur certains points de mobilisation la haine est véritablement à son comble.

Le petit groupe de Ricou avait atteint Paris le 25 décembre vers 16h. L’objectif était de remettre le contenu de leur sac à savoir plus de 200 lettres venues de toute la France au Président de la République.

Seulement, le Lozérien a été bloqué à 300 mètres de l’Élysée avant d’avoir pu rencontrer un conseiller du président qui a pris les lettres.

 Source : Dailymotion / Les Terriens de Thierry Ardisson

Source : Dailymotion / Les Terriens de Thierry Ardisson

Cette situation rappelle le clash énorme qui s’était passé entre un gilet jaune et une députée d’En Marche.

Les postes connexes
Dec 22, 2018
Les Gilets jaunes décident de fêter l’anniversaire d’Emmanuel Macron avec une nouvelle manifestation
Macron Mar 18, 2019
Emmanuel Macron : Il décide d'écourter son séjour aux Pyrénées suite aux violences des Gilets jaunes
Dec 24, 2018
Provocation ou légitime défense: les gilets jaunes se battent avec la police sur les Champs-Élysées
Macron Mar 29, 2019
Emmanuel Macron est franc avec les enfants au sujet des Gilets jaunes : "Il n'y a aucune cause qui justifie ça"