La source:

Une femme a invité les sans-abri à vivre chez elle et elle n'a pas présumé comment cela finirait

Guerry Naissant
28 déc. 2018
20:24
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Cette femme s'est tisse une grande amitié avec un SDF après l'avoir invité à passer quelques jours chez elle durant un soir de grand froid.

Annonces

Une amitié née des suites de l'invitation

Bénédicte, âgée de 62 ans et Mika, 41 ans, se sont croisés en 2017 durant un soir d'hiver. Mika, qui était dans les rue depuis deux ans, a été invité à passer deux semaines dans la maison de Bénédicte alors que le froid atteignait des températures en-dessous de zéro degré.

Mika, le SDF s'installe chez Bénédicte et c'est ainsi qu'a commencé la longue et belle histoire de leur amitié.

Source : YouTube / Le Huffington Post

Annonces

"C'était au mois de février, il faisait un froid absolument terrifiant. J'avais une chambre de libre et je me suis dit: il y a urgence, c'est évident que quelqu'un a besoin de cette chambre", se rappelle-t-elle.

Source : YouTube / Le Huffington Post

Annonces

Dans l'embarras, elle se souvient avoir fait appel à Entourage, une association qui met en contact des habitants et des SDF. Entourage s'engage également à promouvoir et encourager les mouvements de solidarité.

Source : YouTube / Le Huffington Post

Annonces

Après l'intervention d'Entourage, Bénédicte a été rassuré par leur support. Et, ayant mis de côté ses peurs, elle accueille Mika dans sa demeure en donnant à ce dernier un jeu de clefs.

Source : YouTube / Le Huffington Post

Annonces

Mika, le SDF s'installe chez Bénédicte et c'est ainsi qu'a commencé la longue et belle histoire de leur amitié. Une amiti qu'ils racontent dans la vidéo en fin d'article. Leur histoire a aussi été narrée dans un chapitre du livre collectif "Humains dans la rue" (éditions Première Partie).

Annonces

Arthur Soufflet

Cette histoire n'est pas sans rappeler celle d'Arthur Soufflet, âgé de 4 ans, originaire de Cambrai (Nord), qui passe sa jeune existence à vendre des peintures pour aider les SDF après qu'il ait fait la découverte de leur existence.

"Il a été bouleversé. Il demandait sans cesse pourquoi, comment la France, le Président, pouvaient laisser ces personnes dans une telle situation", explique sa mère a L'Obs.

C'est ce qui a motivé le garçonnet à exposer ses peintures pour pouvoir venir en aide aux sans-abris dans leur quotidien. Il a débuté ses expositions d'abord dans le jardin de ses parents, pour ensuite les transférer dans une médiathèque de la ville, l'année dernière, puis dans une église de la localité.

Annonces

Si les premières peintures se sont écoulées à 50 centimes, ou 1 euro, Arthur a su se faire une réputation au point que certaines de ses toiles se vendent maintenant à 200 euros même. L'argent recueilli lui permet de se procurer des denrées, sandwichs, pizzas, bonnets..., que ses parents l'aident à distribuer aux SDF.

"Les gens dans la rue, moi je ne tolère pas ça, alors je préfère les aider, plutôt que de rester ici sans rien faire", affirmait Arthur.

Ses parents assurent qu'ils ne l'influencent pas dans ses choix et que c'est vraiment son truc. La prochaine exposition d'Arthur Soufflet se fera ce vendredi 28 décembre à Douai.

Annonces