Disneyland Paris demande à ce qu'on rapporte les peluches, sorties en 2018, en raison d'un état chimique dangereux

Disneyland Paris a fait une annonce demandant aux personnes ayant acheté les peluches sorties en 2018 de les ramener.

Après un programme de vérification sécuritaire, il semblerait qu'un des produits de Disneyland contiendrait des substances chimiques excédant la limite réglementaire. Le produit en question est une peluche à l'image du renne le plus célèbre du royaume de Disney.

Il s'agit plus précisement de Sven, l'un des personnages fictifs dans le célèbre film d'animation La Reine des neiges. Face à la situation, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié un avis de rappel pour les peluches Sven de la marque Disneyland Paris.

Heureusement, l'annonce demandant leur retour ne vise pas toutes les peluches, mais uniquement celles faisant partie du lot FAC-049173-17325 et qui ont été vendues entre le 13 du mois de février et le 20 décembre de l'année derniere.

Malgré le fait que la substance dangereuse soit encore méconnu du public, la DGCCRF a néanmoins demandé aux détenteurs de ces peluches de ne plus les utiliser.

"Les détenteurs de ces produits de ne plus les utiliser et de contacter la société Euro Disney pour connaître les modalités du rappel"

Des propos qui seront, bien évidemment, repris par Disneyland Paris dans leur annonce.

UN REMBOURSEMENT POUR CHAQUE RETOUR DE PRODUIT

Au vu de la situation et sans doute dans l'optique d'éviter tout "incident", les responsables du complexe touristique ont demandé à ce que le produit leur soit tout même rapporté. 

"Nous vous prions de rapporter ces peluches en boutiques (dans les parcs, le Disney Village ou les hôtels Disney) ou de nous les envoyer à l'adresse suivante : Disneyland Paris - Communication Visiteurs, Boîte Postale 100, 77777 Marne la Vallée Cedex 4, France. Les frais postaux seront remboursés."

Heureusement, jusqu'à ce jour, aucun client n'a rapporté un quelconque incident ayant été causé par la peluche.

"Nous n'avons reçu aucune réclamation et nous n'avons été informés d'aucun incident en lien avec ce produit."

Enfin, notons qu'une procédure de remboursement a déjà été mise en place pour le client qui rapporterait sa peluche dans un des lieux cités dans l'annonce faite par Disneyland.

UNE TRAGÉDIE APRÈS UNE VISITE À DISNEYLAND

Cette actualité concernant le produit dangereux nous ramène à l'histoire dramatique d'une petite fille après qu'elle ait visité Disneyland.

La petite Scarlett était folle de joie de fêter son anniversaire à Disney avec les membres de sa famille, elle était déguisée en Arielle la petite sirène de Disney.

Mais en rentrant chez elle, la fillette de 5 ans a souffert des maux d'estomac et d'une fièvre. Elle est décédé avant que sa mère n'a pu l'emmener aux urgences.

Les postes connexes
Santé Feb 12, 2019
L'agence du médicament met en garde contre les dangers du Pneumorel pour le cœur des patients
Feb 08, 2019
Levothyrox: pourquoi est-il tellement dangereux que l'enquête a été élargie à homicide involontaire?
Jan 24, 2019
Près de 60 substances chimiques potentiellement dangereuses sont trouvées dans 23 marques de couches pour bébés
Feb 05, 2019
L’Elysée satisfait les fans de Emmanuel Macron, offrant à tout le monde d'obtenir une copie de Nemo pour 99 euros