Vincent Lambert : la Cour ordonne la reprise du traitement

Coup de théâtre dans l'affaire Vincent Lambert. Alors que l'interruption des traitements qui visaient à maintenir en vie ce tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, avait débuté lundi matin, la Cour d'appel de Paris a ordonné la reprise des traitements dans la soirée du même jour.

C’est une décision que les parents de Vincent Lambert n'espéraient plus, surtout que les jours de leur fils étaient comptés après l'arrêt de soins enclenché lundi matin.

Viviane et Pierre Lambert avaient pourtant tenté plusieurs recours : manifester en faveur de vie devant le CHU de Reims, interpeller le président Emmanuel Macron, sans parler de toutes les instances juridiques qu’ils ont saisies, mais c’est finalement la Cour d’appel de Paris qui a inversé le destin de leurs fils.

LES TRAITEMENTS RELANCÉS

La plus grande juridiction d’appel de France a ordonné lundi soir le rétablissement des traitements visant à maintenir en vie Vincent Lambert, jusqu'à ce qu'un comité de l'ONU se prononce sur le fond de son dossier.

La cour "ordonne à l'État français (...) de prendre toutes mesures aux fins de faire respecter les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées le 3 mai 2019 tendant au maintien de l'alimentation et l'hydratation" de Vincent Lambert, selon la décision consultée par l’AFP.

Le Comité international des droits des personnes handicapées (CDPH), comité de l'ONU, avait demandé à la France de différer l'arrêt des traitements dans l'attente d'un examen du dossier sur le fond mais la France considérait que la suspension de l'arrêt des traitements préconisée par le CDPH "est dépourvue de caractère contraignant", mettant en avant le "droit du patient à ne pas subir d'obstination déraisonnable".

La Cour d'appel a jugé qu'"indépendamment du caractère obligatoire ou contraignant de la mesure de suspension demandée par le Comité, l'État français s'est engagé à respecter ce pacte international".

LA FAMILLE TOUJOURS DIVISÉE

La mère de Vincent Lambert a salué cette décision, estimant qu'il s'agit d'une "très grande victoire". 

"On était en train d'éliminer Vincent ! C'est une très grande victoire ! Ils vont le réalimenter et lui redonner à boire. Pour une fois, je suis fière de la justice"

a ajouté Viviane Lambert.

Le neveu de Vincent Lambert, François, favorable à l’arrêt des traitements de son oncle tétraplégique, a quant à lui dénoncé la reprise de ces traitements ordonnée lundi soir par la cour d’appel de Paris, y voyant "du sadisme pur". 

Les postes connexes
pexels.com
People Jun 19, 2019
Le père suscite des débats en disant qu'il a "fait de son fils un sans-abri"
Célébrités Jun 19, 2019
Iris Mittenaere et Kev Adams : Est-ce que leur histoire d'amour n'est pas totalement terminée ?
Les 12 coups de midi Jun 19, 2019
Les 12 coups de midi : quelle étoile mystérieuse a aidé Paul à augmenter les gains de ce jeu
instagram.com/david_hallyday
Hallyday Jun 18, 2019
Les femmes qui ont marqué la vie de David Hallyday