"Un appel national aux dons" pour aider l'épouse de Vincent Lambert

Ce mardi 22 mai, un ami de Vincent Lambert, de l'école d'infirmiers, a lancé en faveur de Rachel "un appel national aux dons", dont le motif est révélateur du fait que les parents du tétraplégique perçoivent en effet une aide annuelle de la Fondation Lejeune qui s'élève à environ "100.000 euros".

La bataille judiciaire, qui met notamment aux prises l'épouse de Vincent Lambert et les parents de ce dernier, a repris suite à la remise en place de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent Lambert, un patient tétraplégique dans un état végétatif après un accident en 2008, par le Dr Sanchez et le CHU. Mais, cette lutte qui déchire la famille de Vincent n'est pas sans son prix.

Dans le camp des parents, opposés à la sédation, la Fondation Jérôme Lejeune, opposée à l'IVG et à l'euthanasie, assure la prise en charge de ce coût à hauteur d'environ 100.000 euros par an par. Mais, du côté des autres proches du patient, en faveur de l'arrêt des soins, ce n'est pas le même cas. Ce qui a occasionne l'organisation d'une nouvelle initiative.

"UN APPEL NATIONAL AUX DONS"

En effet, "un appel national aux dons pour aider son épouse Rachel, qui n'a pas les mêmes moyens financiers que les parents de Vincent Lambert" a été lancé, mardi 21 mai, par un ami de l'école d'infirmiers du tétraplégique, Vincent Caruel.

Selon Caruel, qui a fait l'école d'infirmiers de Laon (Aisne) avec Vincent Lambert, l'épouse de son ami est "effondrée physiquement et psychologiquement". Autres points soulignés par Caruel, c'est "le souhait de Vincent" qui n'est pas respecté. Un souhait que le patient "avait oralement dit lors des séances de débriefing que nous faisions au retour de nos stages hospitaliers", se souvient son ami Caruel, qui est également un porte-parole du collectif 55, un dispositif de soutien à Rachel Lambert.

Le collectif 55 dénonce d'ailleurs un acharnement thérapeutique dans l'affaire Vincent Lambert, tout en lançant un appel pour "payer les avocats de Rachel Lambert pour les procédures passées, présentes et malheureusement futures", tel qu'on peut lire sur la cagnotte déjà lancée sur la toile, intitulée "Laissons partir Vincent Lambert".

"DEPUIS LE DÉBUT"

Un appel aux dons qui vient de révéler que "depuis le début de l'affaire Vincent Lambert", la quasi-totalité des frais d'avocat des parents de Vincent a été payé par la fondation Jérôme Lejeune, selon un texte provenant de la Fondation Lejeune lundi 20 mai. Dans ce communiqué, il a été précisé par Jean-Marie Le Mené, le président de cette fondation anti-IVG et anti-euthanasie, que la sédation de Vincent Lambert est la "mise à mort" même de du patient en question.

"Une grosse partie" des frais d'avocat, soit environ "100.000 euros" annuels des parents de Vincent Lambert, Viviane, 73 ans, et Pierre, 90 ans, est prise en charge par la fondation Lejeune. Selon des informations de l'organisation à l'AFP, les parents du tétraplégique, notamment Pierre, un ancien médecin gynécologue, sont proches de longue date de son président Jean-Marie Le Mené.

Voilà des révélations qui risquent de remettre le feu a la poudre entre les deux camps. Affaire à suivre.

QUESTIONS SUR LE POURQUOI DE L'ORDONNANCE DES REPRISES DE SOINS PAR LA JUSTICE

Après que l'arrêt des soins de Vincent Lambert ait débuté le lundi 20 mai, du matin, au CHU de Reims, la cour d’appel de Paris a ordonné, le soir même la reprise des soins du tétraplégique pour une période de six mois.

Une décision qui va à l'encontre de celle du tribunal administratif et qui suscite des interrogations sur les base juridique ou médicale sur lesquelles les juges ont statué. D'aucuns se questionnent sur ce qu'il va se passer dans les semaines et mois à venir.

VICTOIRE! La cour ordonne l'hôpital de mettre fin à la sédation du patient tétraplégique, Vincent Lambert, à l'encontre des souhaits de ses parents

Un sujet qui a été diffusé dans le journal télévisé de 20H présenté par Gilles Bouleau sur TF1, ce mardi 21 mai 2019. Et si les éléments de réponse dans la vidéo du JT de 20H de TF1 ne répond pas amplement à tous vos questionnements, sachez que la cour d’appel de Paris a au moins donné des explications au sujet du "bref délai" de 6 mois des reprises de soins en faveur de Vincent Lambert qu'elle a ordonnées.

En savoir plus, visitez : Vincent Lambert : pourquoi son traitement n'est renouvelé que pour six mois.

Les postes connexes
Twitter/BFMTV
Santé May 22, 2019
Rachel Lambert va porter plainte après la diffusion de la vidéo de son mari en pleurs
Twitter/FChretienne
Santé May 22, 2019
Vincent Lambert : pourquoi son traitement n'est renouvelé que pour six mois
Twitter/pierredeniziot
International May 22, 2019
La réaction du Vatican sur l'affaire Vincent Lambert
Twitter/Valeurs
Actu France May 22, 2019
Les parents de Vincent Lambert vont retirer leur fils du CHU de Reims