Les faits avant la condamnation de Bruno Guillon, l'animateur

Bruno Guillon aurait été sujet à une condamnation pour injure publique.

Bruno Guillon est un célèbre animateur de radio et de télévision française qui a récemment pris les commandes de l'émission les "Z’amours" après le départ de Tex.

Bruno Guillon assure le show sur France 2. Mais apparemment, il aurait des problèmes avec la justice. Mais de quelle nature ?

Tout d'abord, revenons sur l'événement qui lui a permis de présenter la fameuse émission consacrée aux amoureux.

En décembre 2017, l'ancien présentateur de l'émission, Tex, fit un faux pas qu'il allait amèrement regretter.

Alors qu'il fut invité sur le plateau de "C'est que de la télé", le présentateur de télé fit une blague qui ne fut pas du goût de tout le monde ; LA blague de trop si l'on peut dire.

"Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? […] On lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois",

avait balancé Tex.

La machine fit lancer et en quelques mois, Tex, de son vrai nom Jean-Christophe Le Texier fut poussé vers la sortie de France Télévisions.

C'est alors qu'après presque 20 ans de services, il céda sa place à Bruno Guillon.

Mais ce dernier n'est malheureusement pas non plus un immaculé.

Comme mentionné précédemment, Bruno Guillon avait commencé sa carrière à la radio. Et comme Tex, il fut un temps où il avait fait une "bourde".

Durant l'année 2015, l'homme avait, malheureusement pour lui, "dépassé les bornes".

Dans sa matinale "Bruno dans la radio" sur Fun Radio, le présentateur avait essayé de joindre une ancienne collaboratrice de Grégory Vacher, co-animateur de l’émission.

Et on ne sait pour quelle raison, vu qu'il n'avait pas réussi à la joindre, ce dernier a décidé d'insulter la femme, en la traitant de "super co*****e".

Offusquée par ce qu'elle avait entendue, la principale intéressée avait décidé de porter plainte contre Bruno Guillon pour injure publique.

Selon La Dépêche du Midi, la justice toulousaine a rendu son jugement en le condamnant à 500 euros d’amende avec sursis, 1 500 euros de dommages intérêts et 800 euros de frais de justice.

Devant les enquêteurs, Bruno Guillon avait reconnu ses torts.

"Je ne me souviens pas, mais ça ne me surprend pas, dans l’euphorie du direct, c’est tout à fait possible mais de ma part, c’est dit sans méchanceté. Si c’est dans le cas, je tiens à m’excuser",

avait déclaré l’animateur aux autorités.

L'affaire fut conclu à cet instant. Il avait accepté sa sanction et n'avait pas fait appel.

Bruno Guillon fut condamné à payer une amende à la justice française pour avoir insulté une femme.

La justice opèrerait-elle de la même manière si Gilbert Collard ou Daniel Cohn-Bendit portait plainte contre l'un ou l'autre à cause de l'incident qui a eu lieu durant la soirée électorale du dimanche 26 mai 2019 sur TF1 ?

En effet, TF1 a été le théâtre d'une "performance" incroyable, un échange d'"opinions" inouï entre les deux hommes politiques. Découvrez tous les détails en cliquant ici.

Les postes connexes
Histoires May 28, 2019
Un couple de personnes âgées passe devant une pharmacie tout en discutant de leur désir de se marier
Histoires May 28, 2019
Ce vieil homme a étonné le docteur avec son état de santé
Histoires virales May 28, 2019
Un homme attendait à l'extérieur de la maternité où sa femme accouchait
Histoires May 28, 2019
Ce petit enfant répond à un appel téléphonique du patron de son père