Gilets jaunes : blocage du port de Saint-Malo, des centaines de Britanniques ont été piégés

Dans la matinée du samedi 22 juin 2019, un rassemblement des Gilets Jaunes s'est tenu à Saint-Malo. Dans cette manifestation, les routes, les péages et les ronds-points ont été envahis par des manifestants. Ils ont bloqué le port. De nombreux Britanniques se sont retrouvés coincés sur les lieux.

Une quarantaine de gilets jaunes ont mené un mouvement inattendu en bloquant l'accès à la gare maritime de Naye à Saint-Malo, dès 8 heures du matin, le samedi 22 juin 2019.

Aucun véhicule ne pouvait pénétrer dans la zone d'embarquement au cours dès trois heures qui ont suivi. Ce n'est qu'à l'arrivée d'une quinzaine de gendarmes de la compagnie de Saint-Malo, à l'appui de la police nationale, que les gilets jaunes ont été délogés et l'accès au port a pu se débloquer.

D’après les informations fournies par ouest-France, les conséquences de cette manifestation ont été non négligeables puisque le barrage a empêché des centaines de Britanniques de quitter Saint-Malo.

Surtout ceux qui devaient prendre le ferry de la compagnie Brittany Ferries à 10 h 30 pour se rendre à Portsmouth. Ils ont dû être déroutés vers Caen, Roscoff et Cherbourg.

L’un de ces Britanniques a été surpris face à la situation.

“En 25 ans, je n’ai jamais vu ça”,

a-t-il dit à nos confrères de ouestFrance.

Tandis qu’un autre était vraiment mécontent.

“Je dois rouler deux heures pour aller à Caen. Là-bas, nous allons devoir attendre sept heures et nous n’avons pas de cabine pour la nuit ! En Angleterre, je dois encore rouler cinq heures pour rentrer à la maison !”,

a-t-il expliqué tout en étant agacé.

Un fois que les forces de l’ordre arrivaient sur les lieux avec leurs sirènes hurlantes, les automobilistes bloqués les ont accueillis avec des applaudissements élogieux.

D’autre part, un automobiliste a forcé un barrage au rond-point de Saint-Avold, en Moselle. En conséquence, un manifestant a été frappé par la voiture et a subi de graves blessures.

Les bénévoles de street medic et les pompiers de Saint-Avold se sont immédiatement occupés de lui. Quant au conducteur, par la suite, il a été interpellé et placé en garde vue au commissariat de Freyming-Merlebach.

“L’ACTE ULTIME” DES GILETS JAUNES

Le mercredi 1er mai 2019, les Gilets jaunes ont voulu en finir avec leur mouvement. Des appels à la manifestation, qui auraient été “l’acte ultime” du mouvement, selon eux.

Les postes connexes
Gilets jaunes May 01, 2019
Ce 1er mai : syndicats, Gilets Jaunes, black blocs et forces de l'ordre au rendez-vous
Gilets jaunes Apr 01, 2019
Besançon : Vidéo bouleversante d'un Gilet jaune battu par un policier a rendu le Web furieux
Gilets jaunes Apr 30, 2019
Gilets jaunes : plus de 1500 black blocs attendus à la capitale, “l’acte ultime”, ce 1er mai ?
Gilets jaunes Mar 29, 2019
Mariage échoué de Gilets jaunes : Elle porte plainte pour agression excessive de son mari