Un retour sur la vie et la carrière de Christiane Minazzoli

Christiane Minazzoli est morte des suites d’un cancer il y a 5 ans, à 83 ans. Un retour sur la vie et la carrière de l'actrice de théâtre française, qui a également fait un passage à la télévision et au cinéma.  

Elle est née le 11 juillet 1931 dans le 17 arrondissement de Paris d’une mère française et d’un père italien, et est morte le 2 novembre 2014 à Neuilly-sur-Seine, âgée de 83 ans, dans un hôpital parisien.

Éprise de très tôt du monde artistique, elle avait intégré la troupe des Branquignols qui vit passer d'autres noms célèbres comme Louis de Funès, Jean Lefebvre, Jean Carmet, Jacqueline Maillan, Michel Serrault, Micheline Dax entre autres, alors qu'elle poursuivait en même temps des études de danse classique au Conservatoire national de Paris.

SES DÉBUTS DANS LA TROUPE DU THÉÂTRE NATIONAL POPULAIRE

En 1952, du haut de ses 21 ans et diplômée du Conservatoire national de Paris, elle est reçue au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. La même année elle est recrutée par Jean Vilar et Gérard Philipe qui l'invitent à intégrer la troupe du Théâtre National Populaire (TNP), au sein de laquelle elle est restée onze années, jouant de grands classiques à travers toute la France et sur les scènes du monde entier.

Ensuite, elle partagera sa carrière se partage entre la scène, la télé et le cinéma de 1963 et jusqu'à 2001. Au cours de cette période, elle ira au-delà des classiques pour interpréter notamment de nombreuses pièces d'auteurs contemporains à Paris. Elle fera également un passage très prononcé à la télévision (entre 1960 à 1980) et le cinéma.

FILMOGRAPHIE

Parmi les personnages importants qu'elle a incarnés au cinéma nous pouvons citer celui de Juliette dans la comédie policière "Les femmes d'abord" de Raoul André, celui de Marguerite dans "Les aventures de Salavin" de Pierre Granier-Deferre avec Maurice Biraud, ou encore celui de Carletta Strasser dans "A toi de faire… mignonne" de Bernard Borderie, tous ces fils en 1963.

Ensuite, elle a partagé l'affiche avec Pierre Brasseur, Eddie Constantine, Georges Wilson dans "Lucky Jo", de Michel Deville, en 1964. En 1969, l'année où elle s'est mariée avec Philippe Thomas, elle a joué le rôle de Jacqueline dans "Faites donc plaisir aux amis (Prête-moi ta femme)" de Francis Rigaud. Elle incarnera aussi Mme Simonot dans "Trois places pour le 26" de Jacques Demy en 1988.

Et, plus tard, elle collaborera à trois reprises avec Claude Chabrol : dans "Madame Bovary" (1991), "Betty" (1992) ou encore "l’Enfer" (1994), avant d'interpréter la mère de Delphine dans "Les Deux papas et la maman" de Jean-Marc Longval et Smaïn, en 1996.

MÈRE DE DEUX GARÇONS, ET UNE GRAND-MÈRE HEUREUSE

Christiane Minazzoli était mère de deux garçons, Benjamin (né en 1970) et Sébastien (né en 1973), fruits de son union avec Philippe Thomas. Elle a aussi été plusieurs fois faite une heureuse grand-mère, avant sa disparition à l’âge de 83 ans dans un hôpital parisien, le 2 novembre 2014, suite à cancer.

Gros plan noir et blanc de la face de Christiane Minazzoli. | Youtube/SPANISH FILMS

Gros plan noir et blanc de la face de Christiane Minazzoli. | Youtube/SPANISH FILMS

Elle fait partie de la longue liste des comédiens qui ont laissé leurs marques sur le plancher, au cinéma et à la télé, à l’instar de Edith Scob, récemment décédé.

Les postes connexes
Getty images
People Jun 26, 2019
Décès de l'actrice française Edith Scob (Holy Motors) : retour sur sa vie et sa carrière
Musique Apr 04, 2019
Patrick Bruel : La vie tumultueuse et les amours du grand tombeur français
Relation Apr 19, 2019
Josiane Balasko : Coluche, Philippe Berry... Qui étaient les hommes de sa vie
Wikimedia Commons
Célébrités Jun 09, 2019
Retour sur la carrière de Faudel, le prince du raï