Ouverture d'une enquête pour connaître les causes de la mort de Vincent Lambert

Cathya Harena Raoelina
11 juil. 2019
18:28
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le jeudi 11 juillet 2019, Vincent Lambert, patient en état végétatif depuis 11 ans, est décédé après que ses traitements aient été arrêtés. Une enquête a été ouverte pour connaître les causes de la mort, mais sans aucun rapport avec un meurtre.

Annonces

Après de nombreuses années de débats nationaux, l'affaire Lambert va pouvoir toucher à sa fin.

Vincent Lambert, hospitalisé à Reims depuis septembre 2008 suite à un accident de la route qui l'avait mis dans un état végétatif, est mort le 11 juillet 2019. Pour les avocats de ses parents, il s’agissait d’un "crime d'Etat". 

Par la suite, le procureur de Reims a ouvert une enquête ce jeudi pour faire la lumière sur les circonstances de la mort du patient.

Annonces

Selon lui, c’est "la plus neutre possible". À cet effet, le vendredi 12 juillet, deux experts légistes expérimentés du CHU de Reims effectueront une autopsie sur le corps de Vincent Lambert.

Cet examen médico-légal aura lieu à Paris. C’est essentiel compte tenu de la situation propre à cette affaire. Pour un petit rappel, les parents de Vincent Lambert ont déjà porté plainte pour tentatives de meurtre. 

Annonces

"Ne pas ouvrir d'enquête aurait pu être interprété comme un soutien apporté au personnel soignant. Ouvrir une enquête du chef de meurtre aurait également pu être interprété comme la condamnation a priori du processus déclenché dans le cadre de la loi Leonetti",

a indiqué le procureur. 

Annonces

Lorsque le procureur a appris le décès de Vincent Lambert, il est allé à l'hôpital universitaire pour faire connaître aux proches du défunt les raisons qui l'ont amené à ouvrir cette enquête et les actes qui seront réalisés.

Annonces

En tout cas, il a souligné qu'une demande d'autopsie peut sembler "violente et douloureuse", tout en expliquant qu'il ne voulait pas “faire exhumer le corps, élément d'une particulière violence dans un dossier où la logique de l'affrontement judiciaire n'aura épargné personne".

Annonces

PREMIÈRE RÉACTION DU NEVEU APRÈS LE DÉCÈS

Vincent Lambert est décédé neuf jours après le lancement du protocole de fin de vie.

Son neveu, François Lambert, a précisé à la presse que son oncle a rendu son dernier souffle à 8 h 24, du jeudi 11 juillet, au CHU de Reims, à l’âge de 42 ans. Découvrez sa première réaction

  

Annonces