Vie et service militaire des soldats français décédés, lors d’une mission en Guyane

Mercredi 17 juillet 2019, trois soldats a perdu la vie accidentellement lors d’une mission de lutte contre l’orpaillage illégal dans une zone protégée en Guyane. 

Le déroulement de l’opération a viré au drame quand les militaires ont détruit une galerie dans le Parc amazonien avec des explosifs. Outre les trois soldats décédés, cinq compagnons ont été évacués d’urgence à Cayenne. L’un d’entre eux a été blessé grièvement. 

Les identités des trois soldats morts au champ d’honneur lors de cette opération Harpie ont été révélées. Il s’agit du sergent-chef Edgar Roellinger, du caporal-chef de 1re classe Cédric Guyot et du caporal-chef Mickaël Vandeville. 

EDGAR ROELLINGER

Le sergent-chef Edgar Roellinger est né le 16 mai 1992 à Toulon, et âgé de 27 ans était célibataire. En 2011, il a fait son entrée à l’école nationale des sous-officiers.

Il a ensuite été nommé sergent de 1ère classe en 2012 avant d'être affecté au service du 19ème régiment de Besançon dans la même année. Il était chef de groupe génie combat dans ce régiment. 

Sa première mission extérieure était lors de l’opération  Barkhane, au Mali, entre septembre 2014 et janvier 2015. Il était chef de groupe de déminage lors de l’opération. Il a ensuite obtenu ses qualifications en déminage en 2015 et s’est vu être attribué d’une médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze. 

Lors d’une mission à Djibouti en juin et octobre 2016, il a été également qualifié comme chef de groupe génie combat.

Il a aussi participé à un service de détachement d’instruction opérationnel en Ouganda comme chef d’atelier. Toujours dans la même année, le militaire a occupé la fonction d’adjoint chef de groupe “Fouille Opérationnelle Spécialisée ”. 

CÉDRIC GUYOT

Cédric Guyot, caporal-chef de 1ère classe, est né en novembre 1987 à Marseille, et parti à l’âge de 37 ans. Il a rejoint le 19ème régiment du génie en février 2006.

De septembre 2008 au janvier 2009, le militaire était au Kosovo pour l’opération “Trident” comme sapeur mineur. 

Il a également pris part à la réalisation de l’opération “Daman” au Liban de septembre 2010 jusqu’en janvier 2011, étant auxiliaire d’aide au déploiement. 

Guyot a fait l’objet d’une promotion comme caporal-chef le 1er avril 2012. Il est parti en mission en Afghanistan le mois de mai suivant pour l’opération “Pamir”.

Le mois d’avril et mai 2014, il a pris part à l’opération “Épervier” au Tchad. Toujours dans la même année, il est parti en mission de courte durée à La Réunion comme adjoint chef du groupe PROTERRE. 

Il est parti temporairement en renfort comme pilote VAB à Djibouti, avant de se spécialiser en “Fouilles opérationnelles Spécialisées” à son retour de mission. Dans le cadre de l’opération “Daman”, Cédric Guyot a été désigné comme équipier FOS au Liban du mois de mai au juin 2018. 

Le caporal-chef de 1re classe Cédric Guyot décédé lors de cette mission périlleuse était marié. 

MICKAËL VANDEVILLE

Mickaël Vandeville a vu le jour le 23 décembre 1988 et a rejoint le 19ème régiment de Besançon en juin 2008, comme militaire de rang.

Il a été promu au rang de sapeur de 1ère classe en avril 2009 en tant que conducteur de véhicule lourd du régiment. Sa première mission en Guyane était de mars à juillet 2009 dans la réalisation de l’opération Harpie. 

Il a réalisé sa deuxième mission de juin à septembre 2010 en Nouvelle-Calédonie, en étant conducteur pelle hydraulique du groupe. Il a été ensuite promu comme caporal en avril 2011.

Le mois de décembre, le caporal Vandeville était en Afghanistan pour l’opération “Pamir”, comme ratio de sous-officier adjoint. Il a été envoyé en Guyane pour la deuxième fois, de septembre 2012 à janvier 2013 comme chef d’équipe. 

Puis, de juin à septembre 2013, il est parti au Mali comme chef d’équipe au déploiement dans le cadre de l’opération “Serval”.

Il était également chef d’équipe lors d’une mission à La Réunion en novembre 2014 à mars 2015. Ensuite, le militaire a été envoyé en Nouvelle-Calédonie comme sapeur organisation de terrain de juillet à novembre 2015. C’était en 2016 qu’il a rejoint la section SOS comme équipier. 

Mickaël Vandeville, le militaire décédé à l’âge de 30 ans était célibataire. 

ANNONCE DE LEUR DÉCÈS 

La ministre des Armées, Florence Parly, a communiqué dans la soirée du mercredi 17 juillet 2019 la terrible nouvelle concernant l’accident qui s’est produit lors de l’opération “Harpie”.

Selon le parquet de Cayenne, la zone de l’opération est une forêt isolée située dans le secteur sud-ouest de la Guyane était sans voie terrestre ni réseau téléphonique. 

Les postes connexes
International May 12, 2019
Burkina Faso : Qui étaient Cédric et Alain, deux soldats français morts si jeunes ?
Actu France May 10, 2019
Deux soldats français sont morts au Burkina Faso : ils ont sauvé 4 otages dont 2 français
Actu France May 13, 2019
En larmes, la compagne du soldat français décédé réagit
Actu France May 12, 2019
Une cagnotte en ligne lancée en mémoire de Cédric, le militaire tué au Sahel