Dans une interview, François de Rugy se considère comme un homme honnête

Kalina Raoelina
24 juil. 2019
07:55
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le mardi 23 juillet 2019, François Rugy s’est exprimé face aux caméras de France 2. Lors de l’interview, celui-ci est revenu sur les accusations qu’a portées Mediapart à son égard, concernant les dîners fastueux à l’hôtel de Lassay.

Annonces

Un homme honnête ? Une semaine après avoir démissionné de ses fonctions, François Rugy s’est présenté sur France 2, dans la nuit du mardi 23 juillet 2019.

Lors de sa prise de parole, l’ancien président de l’institution est revenu sur l’affaire qui lui tournait autour à cause des dîners fastueux à l’hôtel de Lassay entre 2017 et 2018.

Selon lui, les accusations de Mediapart n’ont pas été fondées, et compte bien faire valoir ses droits devant une juridiction compétente.

Annonces

L’époux de Séverine Servat, a fait son apparition aux caméras de France 2, comme un “homme blanchi”, d’après lui.

“Je me présente devant vous ce soir en homme blanchi, blanchi de toutes les accusations qui ont été portées contre moi”

a-t-il déclaré.

Plus tard dans son discours, l’ex-ministre a proclamé qu’il se dressait devant les Français comme “un homme honnête”, avant de poursuivre en disant :

“Je n'ai jamais douté un instant que je réussirai à prouver mon honnêteté”,

Annonces

Dans la matinée, un rapport de l’Assemblée a été publié, mettant en avant le coût des trois dîners jugés “excessifs” pour des repas familiaux ou amicaux.

DEVANT LA JUSTICE

Lors de l’interview, François Rugy a affirmé que la diffamation qui a été faite à son égard, par Médiapart se terminera devant le tribunal.

“Il n'y aurait jamais dû avoir une affaire de Rugy, mais il y a une affaire Mediapart et elle va se régler au tribunal.”

a-t-il précisé.

Ce n’est pas terminé ! D'après lui, le site d’actualité pratiquerait du “journalisme de démolition”. L’ex-ministre n’a aucun regret vis-à-vis de la décision qu’il a prise.

Annonces
Annonces

Cet homme a notamment annoncé :

“Je voyais bien qu'à un moment donné je n'étais plus en mesure de me défendre”

LA RÉPONSE

Suite à ses propos sur France 2, lors d’une interview avec le Parisien, Fabrice Arfi, le cadre de Mediapart, a estimé qu’ils attendent de pied ferme les procédures juridiques.

“On est très habitué à ce genre de triple salto arrière pour bomber le torse de la communication. C'est le cœur très léger qu'on attend les procédures judiciaires.”

a-t-il annoncé.

Annonces
Annonces

Cette procédure juridique portera-t-elle ses fruits ? Une chose est sûre, une bataille juridique est imminente.

Toujours dans l’affaire François Rugy, le mardi 23 juillet 3019, Le secrétariat général du gouvernement a rendu publique un rapport de soixante-six pages. Un placard à 17 000 euros a été découvert. 

Annonces