Un déminage d'un engin explosif de 250 kilos a eu lieu au large de Boulogne-sur-Mer

La commune de Boulogne-sur-Mer s'est apprêtée à vivre une fin de semaine pas comme les autres. Le dimanche 6 octobre 2019, une opération majeure de déminage a lieu afin de neutraliser une bombe dans le port et en mer. Plus de 25 000 habitants resteront donc enfermés chez elle pendant une demi-journée.

La semaine d'avant, une gigantesque bombe a été ramenée par un pêcheur dans la commune de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Une bombe qui datait de la Seconde Guerre Mondiale, larguée via un avion piloté par des troupes américaines. 

UNE OPÉRATION À RISQUES

Le dimanche 6 octobre 2019, le désamorçage de cet engin explosif de 250 kilos a donc été assuré par un groupe de huit plongeurs-démineurs de la Manche. L'objectif étant de faire exploser la bombe en mer.

“Ce sont des experts, pas des têtes brûlées. Ils travaillent avec toutes les précautions nécessaires dans ce genre de situation”,

a précisé le lieutenant de vaisseau Marine Yann Geffroy, celui qui est à la tête de cette opération.

Pour les mesures de sécurité, l'évacuation ainsi que le confinement de ceux qui veulent rester sur place étaient donc indispensables.

Une zone de confinement dans un rayon de 1 500 mètres a été donc instaurée sur tout le périmètre de la bombe. Ainsi, ni les piétons ni les véhicules ne pourront franchir la zone dès 10 h 30. De plus, cette zone a été temporairement interdite au vol et à la navigation. 

L'OPÉRATION EST FINALEMENT ARRIVÉE À SON TERME

Au milieu de l’après-midi de cette journée inquiétante, les sirènes des trois communes de Boulogne-sur-Mer, Outreau et du Portel ont finalement sonné indiquant la fin de l’opération de déminage ainsi que le confinement. La bombe américaine de 250 kg a sauté au large des côtes sans causer aucun dommage.

Une autre opération de déminage a eu lieu le dimanche 17 février 2019 à la Porte de la Chapelle à Paris. Une bombe de la Seconde Guerre mondiale a failli exploser. Les mesures restrictives ont été instaurées de telle sorte qu'environ 2 000 personnes ont été évacuées pour mener à bien l'opération.

Les postes connexes
Shutterstock.com
Actu France Aug 21, 2019
Samer : les parents d'une fillette de 18 mois en état de mort cérébrale sont toujours en fuite
Getty images
Actu France Aug 31, 2019
Tragédie à Samer : les obsèques de Hanëya, âgée de 18 mois, ont eu lieu à Carly
Actu France Jul 16, 2019
À Marseille, les jeunes jettent des trottinettes à la mer pour s'amuser
Getty images
Célébrités Aug 24, 2019
Alain Delon et son fils Ari Boulogne : pourquoi ils ont toujours eu une relation difficile