À propos AM

"J’ai beaucoup de colère" : un pompier témoigne de ses difficultés dues au Covid-19

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Un pompier en colère, témoigne sur les difficultés qu’il rencontre à cause de la pandémie du coronavirus. Un coup de gueule face à la bêtise des voisins qui envoient des lettres de menaces.

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Alexia est une sapeur-pompier volontaire qui travaille dans la commune d’Aubagne, mais également à Marseille, mobilisée pour la lutte contre la crise sanitaire. Cette dernière a raconté sur Twitter, que sa sœur aide-soignante et elle, ont reçu une lettre anonyme insultante.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

LE COUP DE GUEULE D’UN POMPIER

Jour après jour, le covid-19 gagne du terrain dans l’Hexagone et sème la terreur auprès des citoyens. Au point où, les infirmiers et volontaires, en premières lignes contre le fléau, sont victimes de menace de la part de voisins qui craignent d’être contaminés.

Via le compte Twitter des pompiers des Bouches-du-Rhône, la femme sapeur-pompier explique devant la caméra qu’elle a retrouvé un document de menace anonyme dans sa boîte aux lettres le dimanche 29 mars 2020.

Chargement...

Annonces

" On nous a demandé de ne pas toucher les parties communes et de déménager à cause du coronavirus ",

confesse la jeune femme.

"J’ai beaucoup de colère"

Sous le choc, Alexia ne s’est pas pour autant laissée influencer et affirme s’être présentée devant les neuf autres voisins de l’immeuble dans lequel elle réside afin d’identifier l’auteur de la missive. Toutefois, aucun voisin n’a reconnu être le commanditaire de ces mots malveillants, adressés à Alexia et sa sœur.

Chargement...

Annonces

" Tout cela est très frustrant, j’ai beaucoup de colère",

Cependant, depuis que l’épidémie du coronavirus a fait son apparition dans l’Hexagone, ce type de scénario est très fréquent.

Une histoire similaire s’est récemment produite dans la ville de Bayonne, où deux aides-soignantes ont reçu des attaques verbales et des lettres menaçantes, les priant d’aller habiter ailleurs.

Chargement...

Annonces

UNE INFIRMIÈRE EXPULSÉE

La peur gagne du terrain, mais selon Alexia, rien ne justifie un tel comportement violent envers les personnes qui combattent le covid-19. Les infirmières sont les principales victimes de ces actes méprisants. En effet, des voisins, par peur du virus, demandent à une l'infirmière de quitter son appartement.

Chargement...
Chargement...

Annonces