Karine Lacombe, infectiologue, et les mesures qui peuvent être prises après le confinement

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Conviée sur le plateau du "Quotidien" sur TMC le lundi 27 avril 2020, l’infectiologue Karine Lacombe a évoqué le confinement et les mesures à suivre pendant la période de déconfinement.

Karine Lacombe est une chercheuse et infectiologue française bien connue. Elle s’est exprimée sur les précautions à suivre après le déconfinement, sur le plateau du "Quotidien" le lundi 27 avril 2020.

Deux dates vont particulièrement marquer cette crise sanitaire dans l’Hexagone. Le 17 mars le 11 mai 2020, dates du début du confinement et du déconfinement.

Annonces

LE DISCOURS DU PREMIER MINISTRE

Toutefois, la sortie de la quarantaine se fera progressivement à partir de mai, comme l’a annoncé le Premier ministre. D’ailleurs, ce dernier s’est rendu à l’Assemblée nationale le mardi 28 avril 2020, afin de présenter son plan de déconfinement.

L’allocution d’Édouard Philippe s’est déroulée autour de six grands axes : l’école, la santé, le travail, les transports, les commerces et les regroupements. Le lundi 27 avril 2020, il s’est d’ailleurs exprimé sur Twitter.

Annonces

Sur les plateaux de télévision, les spécialistes de la santé s’enchaînent pour apporter des explications concernant les démarches à suivre en cette période de crise sanitaire.

En plus de Michel Cymes, deux autres figures de la médecine se sont fait remarquer auprès des Français. Le professeur Didier Raoult et Karine Lacombe, la cheffe de service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris.

Annonces

UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE

Conviée sur le plateau de TMC le lundi 27 avril 2020 dans le programme "Quotidien", l’infectiologue a pris la parole sur le regroupement des habitants de Paris 18ème.

Selon elle, le déconfinement prévu pour le 11 mai est primordial, car des risques de récidive ne sont pas exclus. À partir de cette date, les fêtes à domicile seront permises, mais pas les sorties dans les bars et restaurants. Selon Yann Barthès, il s’agit d’un facteur paradoxal.

Annonces

Toutefois, Karine Lacombe ne partage pas cette pensée :

"Là, on arrive à la limite des libertés publiques et du respect de la vie privée. Evidemment, on ne va pas dire ‘vous pouvez faire ce que vous voulez chez vous’ il va y avoir des recommandations fortes qui vont être émises, je pense, sur ce qu’on pourra faire ou non. Après, c’est de la responsabilité de chacun."

LE CALENDRIER DU DÉCONFINEMENT DÉVOILÉ

Ce qui est certain, le déconfinement se fera progressivement et de nombreux changements vont être observés. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation, a fait des révélations concernant la rentrée scolaire progressive prévue le 11 mai 2020. Le calendrier du déconfinement a été dévoilé.

Annonces

Annonces